Sport Blue «Jays

Publié le 18 octobre 2015 | par Les gérants d'estrade

0

Du baseball excitant… Qui sera M. OCTOBRE ???


Chers amateurs de sport,

Le mois d’octobre constitue un rendez-vous annuel des mordus de ce sport si populaire aux États-Unis, le baseball.  Cette année encore, nous avons eu droit à des confrontations palpitantes pour déterminer quelles formations auront le  privilège de s’affronter en Série Mondiale.  Rappelons-nous les 2 matchs-suicides où, d’une part, les Astros de Houston ont éliminé les Yankees de New-York et , d’autre part, les Cubs de Chicago ont joué un vilain tour aux Pirates de Pittsburgh (forts de 98 victoires en saison régulière) en leur montrant la sortie.  Laissons place maintenant aux séries de championnat des différentes Ligues avec une analyse des équipes en présence.

D’abord, dans la Ligue Nationale, toute une bataille oppose les Mets de New-York aux Cubs de Chicago.  Dans la mégalopole New-Yorkaise, les Mets vont tenter de répéter leurs exploits de 1969 et 1986 alors qu’ils avaient remporté la série Mondiale  ( Pensons seulement à Tom Seaver en 1969 et à Gary Carter en 1986).  Cette saison, les Mets ont remporté facilement le titre dans la division de l’Est de la Nationale avant d’éliminer in extremis les dangereux Dodgers de Los Angeles.

Cette formation compte sur un bel équilibre entre de jeunes lanceurs affamés et plusieurs frappeurs expérimentés capables de changer le cours d’une partie.  Au monticule, les Mets misent sur 3 jeunes loups pouvant les amener en Série Mondiale. Il s’agit de Matt Harvey, Jacob deGrom et Noah Syndergaard.  À l’attaque, on peut compter surla régularité de Curtis Granderson, la puissance de Lucas Duda, l’émergence de Daniel Murphy( entre autres contre les Dodgers), le retour en forme de David Wright sans oublier le dangereux Yoenis Cespedes.  Bref, cette équipe possède également  une excellente fiche dans leur stade, le Citi Field.

Leurs opposants, les  Cubs de Chicago, viennent de compléter une saison remarquable avec 97 victoires mais n’ont pas accédé à la Série Mondiale depuis 70 ans.  À cet effet, dans toute leur longue histoire (fondés en 1870), ils n’ont remporté la Série Mondiale qu’en 1907 et 1908.  Serait-ce l’année des Cubs ??  Disons seulement qu’ils ont pris la mesure des dominants Cards de St-Louis en 4 parties lors des séries de division.

Les Cubs peuvent vous faire très mal avec leurs bâtons , par l’entremise de Anthony Rizzo ( 31cc, 101pp) ou Kris Bryant (26cc, 99pp).  Il ne faut pas sous-estimer non plus Kyle Schwarber et le receveur Miguel Montero.  Sur la butte, Chicago mise sur l’excellent Jake Arrieta ( probablement le gagnant du Cy Young) ainsi que sur d’autres artilleurs de qualité comme Jon Lester, Jason Hammel et Dan Haren.  Le gérant Joe Maddon semble avoir le don de prendre des décisions judicieuses et c’est pourquoi nous estimons que Chicago remportera le titre dans la Nationale pour offrir à leurs partisans une participation à la Série Mondiale en battant les Mets en 7 parties.

Dans la Ligue Américaine, pas de surprise , les deux meilleures équipes s’affrontent dans un duel 4 de 7.  On a beau scruter les statistiques finales des 162 parties jouées par chacune des équipes, les résultats sont pratiquement semblables. Pour les victoires, ce sont 95 contre 93, les victoires à domicile, dans les autres stades, dans leur division respective, tout se compare.  Il est certain que chacune de ces équipes a une âme.  Le petit marché de Kansas City fait que cette équipe développe davantage ses joueurs par le repêchage, le réseau de filiales et l’organisation a su inculquer à ses joueurs , la base du baseball.  Lorsqu’on parle de base du baseball, ce sont de petites choses pour gagner des parties tel que le coup sûr, le coup retenu pour faire avancer le coureur de 90 pieds pour se placer en position de marquer, ce qui en fait une équipe excitante à voir jouer, une équipe rapide qui a volé plus de 100 buts cette année.  C’est une équipe aussi qui avait failli nous surprendre en Série Mondiale l’an dernier en poussant la série à la limite de 7 parties, n’eut été de Madison Bumgarner et ses Giants de San Francisco.  Leurs souvenirs récents seront sûrement un élément motivateur pour les Royals qui voudront, cette fois-ci, atteindre le sommet.

Pour les Blue Jays, c’est une équipe beaucoup plus puissante, qui exploite davantage le coup de circuit avec les Donaldson, Encarnacion et Bautista qui, à eux trois, ont réussi 120 circuits et ont produit près de 350 points.  Pour l’équipe totale, ce sont près de 170 points marqués de plus que les Royals.  C’est une équipe aussi bâtie à coups d’échanges et qui s’est réellement mise en marche en juillet, après 2 échanges, soit l’acquisition du lanceur David Price et de l’arrêt-court Troy Tulowitzki.  Malgré l’excellent baseball que nous pouvons nous attendre de l’équipe de Kansas City, malgré leur rapidité, la qualité de leurs lanceurs de relève et leur défensive, nous croyons sincèrement que nos Blue Jays ont des éléments qui leur permettront d’atteindre la Série Mondiale, une première depuis 21 ans.  Le receveur tout étoile Québécois, Russell Martin, devrait avec la qualité des ses lancers sur les buts, ralentir à tout le moins, les rapides voleurs de buts des Royals;  le trio de frappeurs puissants des Blue Jays créeront certainement des maux de tête aux lanceurs adverses malgré que, historiquement, les lanceurs dominent dans les séries.

Nous nous permettons de favoriser notre équipe canadienne qui nous fait vibrer depuis la fin du mois de juillet et qui, après deux défaites contres les Rangers du Texas, nous ont démontré une force de caractère incroyable, en remportant les 3 parties suivantes pour gagner la série. Ce sera donc les Blue Jays de Toronto en 7 parties…

 

Qu’en pensez-vous ???

 

Crédit photo:  Getty

 

 


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Les gérants d'estrade

Les gérants d’estrade sont Benoit Cormier et Gilles Boudreau. Ils traitent de sports et loisirs aux Îles de la Madeleine et ailleurs.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑