M. Phil phil

Publié le 30 octobre 2015 | par Monsieur Phil

0

Les lois de la physique prennent une journée de congé


Cela ne s’était pas vu depuis le début de la création du monde. À l’origine, Dieu a créé le monde en six jours, puis s’est reposé durant le septième. Le chanceux! Tout le monde n’a pas eu cette veine, et en particulier, les lois de la physique. Elles n’ont pas eu une seule micro-seconde de repos depuis ce temps. Vous vous rendez compte? Normal qu’elles aient réagi! Elles ont exigé à l’être Suprême de leur accorder 24 heures de repos. Sinon, c’était la grève assurée. Il s’en est passé des choses pendant ces 24 heures! Heureusement, la plupart des incidents furent sans gravité.

Tout d’abord, on a aperçu le soleil et la lune se donner rendez-vous dans un bar aux confins de l’univers, puis ils se sont éclipsés ensemble. Des rumeurs disent qu’ils sont allés se prélasser dans un Club ArchiMed.

Des martiens ont profité de l’occasion pour émigrer sur la planète voisine. En arrivant à la frontière, ils ont remarqué que l’administration locale avait beaucoup d’humour. Les douaniers les ont accueillis en disant: « Soyez les bien-Vénus!. Cela t’a Pluton voyage ? ». Des fonctionnaires qui ont de l’humour? Définitivement, Saturne pas rond aujourd’hui.

Les mamans de plusieurs planètes sont restées à la maison et ont décidé de ne pas cuisiner de la journée. Un bébé martien, voyant sur la table les délicieux restes de la veille, s’est écrié: « Eh maman, ils sont extra, tes restes! » C’était juste pour mettre un peu d’atmosphère, car sa maman était dans la lune.

Plus près de chez nous, sur la terre, on a pu remarquer de très nombreuses tempêtes dans un verre d’eau. Des milliers de poules ont vu leurs dents pousser, et s’en sont prises aux gens qui remettaient leurs promesses au lendemain. Des baleines (qui ont le dos fin) sont allées voir au cinéma la comédie, « Jaws ». Ouïe, ouïe, elles ont ri à gorges déployées pendant tout le film! Des spectateurs se sont plaints. « Cétacés ! », ont-ils dit.

Des bactéries ont participé à une activité 100% décadente, le Festival Juste Pourrir. Le festival fait rage depuis une semaine et est l’occasion idéale pour tous les microbes de prendre un bain de culture. À ne pas manquer demain soir la reprise du film « La fièvre du samedi soir ». La soirée sera chaude!

La terre, l’eau, l’air et le feu ont joué à Monopoly. Ce fut une partie chaudement disputée. Pendant toute la partie, le feu brûlait d’impatience de passer par Go et amasser 200$. L’eau vendait ses hôtels au fur et à mesure afin d’obtenir de l’argent liquide. Il faut taire ce que les deux autres ont fait durant la partie, car l’un deux a eu l’air fou!

Un match de hockey sur glace a eu lieu entre des équipes de nuages. Un groupe de cumulus s’opposait à un groupe de stratus. Les attaquants des cumulus ont fait la pluie et le beau temps, comptant leurs buts en un éclair. Leur gardien a ainsi obtenu un jeu blanc. Les spectateurs ont été unanimes: « Ce match nous a beaucoup plu », ont-ils dit à la sortie de l’amphithéâtre.

D’autres phénomènes naturels ont voulu se marrer un peu, et faire un bon coup d’argent. Ils se sont rendus au Casino et ont joué aux machines à sous. Ils gagnaient à chaque coup! Le propriétaire de l’établissement, voyant fondre ses profits et songeant aux pertes astronomiques qu’il encourait, a vite fermé l’endroit. Mais pourquoi les machines ne marchaient plus? Le hasard avait lui aussi pris une journée de congé.

Les lois de la physiques devraient revenir au travail demain. Espérons que le soleil ne décide pas de faire la grasse matinée!


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Monsieur Phil

Monsieur Phil est un touche-à-presque-tout, curieux de nature - et de technologies, aimant voyager dans le monde et dans sa tête. Il a un penchant certain pour l'humour, les jeux de mots et l'absurde. Dans ses chroniques, il aborde des thèmes variés, cultive le mystère et l’imagination, apporte le fruit de ses réflexions, raconte des histoires, présente ses découvertes et ses coups de coeur.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑