Sport SidneyCrosby2012

Publié le 29 novembre 2015 | par Les gérants d'estrade

0

« Héros ou Zéro »


Chers amateurs de sport,

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. Pour la majorité des « poolers », la question est de savoir si tel ou tel joueur pourra répéter ses exploits de la saison précédente, si un autre ne subira pas une dégringolade et, bien sûr, lequel surpassera toutes les attentes.  Dans la LNH, nous avons franchi le quart de la saison et déjà on remarque que certains joueurs produisent  au-delà des espérances alors que d’autres ont perdu la touche.  Analysons donc les hockeyeurs sous deux angles différents, soit ceux qui constituent une aubaine avec des performances admirables et ceux qui représentent une déception autant par leur rendement que par les contrats qu’ils commandent.

Tout d’abord, si on jette un coup d’oeil du côté des formations de l’Est où évoluent les Canadiens de Montréal, il faut admettre que certains joueurs ont connu un départ canon.  C’est le cas de David Krejci des Bruins de Boston qui a déjà 24 points dans une équipe peu talentueuse  et qui avait connu une saison difficile l’an dernier.  L’ancien joueur du CH, Mike Cammalleri, surprend également avec ses 23 points au New Jersey.  Que dire maintenant de Mats Zuccarello avec les Rangers qui domine largement cette formation avec ses 21 points .

D’autres joueurs méritent notre attention.  À Washington, Evgeny Kuznetsov s’affirme de plus en plus et montre le chemin à ses coéquipiers.  Du côté de Montréal, le rendement de David Desharnais constitue un bel exploit lorsqu’on considère qu’il évolue sur le 3e trio dans l’ombre de Pacioretty, Plekanec, Subban et co.  Une mention honorable à ses compagnons de trio Dale Weise et Tomas Fleischmann, 2 joueurs qui représentent une véritable aubaine pour Marc Bergevin.  Enfin, comment passer sous silence les 18 points du vétéran Jaromir Jagr avec les Panthers de la Floride, lui qui soufflera bientôt 44 bougies…

D’autre part, plusieurs hockeyeurs n’ont pas livré la marchandise car leur rendement est en deçà de leur potentiel.  Ainsi, l’ex-champion compteur et vedette des Penguins, Sidney Crosby, tarde à se mettre en marche.  Avec seulement 15 points à sa fiche, on cherche la cause de cette baisse:  blessure, problèmes personnels ou tout simplement que les nombreuses commotions cérébrales le rattrapent…  À Philadelphie, celui qui avait surpris le monde du hockey l’an dernier avec une récolte de 81 points, Jakub Voracek, éprouve certaines difficultés avec seulement un but à sa fiche en 24 parties.

On fondait également beaucoup d’espoir sur les Blue Jackets de Columbus, équipe remplie de jeunes talentueux ayant fait l’acquisition de Brandon Saad pendant la période estivale. Malheureusement, l’un des piliers l’an passé, Nick Foligno avec 73 points, se cherche toujours comme le témoigne sa maigre contribution d’un but et neuf passes. Un coup d’oeil du côté de la ville reine, Toronto, nous démontre un ajustement difficile au nouvel entraîneur Mike Babcock et un apport moyen de certains éléments en commençant par Nazem Kadri et ses 8 petits points.

En terminant dans l’Est, il faut souligner le début de saison ordinaire du Lightning de Tampa Bay.  Les experts leur avaient pourtant prédit une lutte pour le 1er rang, alors qu’ils ne se classent pas présentement dans les huit meilleures formations. Il faut certainement cibler  les 2 jeunes vedettes, Tyler Johnson et Ondrej Palat, pour justifier le tout et laisser la chance au coureur parce que la saison est encore jeune.  Enfin, les Hurricanes de la Caroline qui ne vont nulle part avaient misé sur deux joueurs qui ne produisent pas, à savoir Jordan Staal et Jeff Skinner, comme quoi le passé n’est pas garant de l’avenir…

Que de surprises dans l’Ouest au fil du quart de la saison; on sait qu’en été avec les nouveaux contrats, les échanges, le repêchage, les experts se prononcent et on s’engage à prédire le futur champion de la Coupe Stanley.  Cette année n’est pas différente des autres, les experts se sont prononcés et sans grande surprise, les Ducks d’Anaheim seront les nouveaux champions. Cependant, personne n’avait prévu un début exécrable pour les trois piliers de cette équipe;  Corey Perry, Ryan Getzlaf et Ryan Kesler commandant des salaires de plus de 9 millions pour les 2 premiers et près de 8 millions pour Kesler, ont une fiche bien en deçà des attentes, n’ont compté que 11 buts à ce jour entre les trois.  Il n’est donc pas surprenant qu’avec l’apport de ces vedettes, les Ducks trônent au 24e rang de la ligue et qu’il seraient exclus d’une participation aux séries.

D’autres cas plus isolés sont relevés, mais comme c’est souvent une mauvaise performance d’un seul joueur, l’équipe continue à se maintenir dans le milieu de peloton et espère un revirement de la part de leur joueur vedette; c’est le cas de Marian Gaborik, un salaire de plus de 6 millions et une fiche de 5 buts et 3 passes avec les Kings de Los Angeles qui tentent d’atteindre les séries cette saison après une exclusion l’an dernier.  Que dire aussi des Flames de Calgary, équipe surprise, qui croyait, avec l’addition de Dougie Hamilton au salaire de 5.5 millions, atteindre les plus hauts sommets.  Le rêve persiste mais les Flames sont au 29e rang sur 30 équipes et, par le fait même, seraient exclus des séries.

C’est le cas aussi de Jason Pominville avec le Wild du Minnesota, qui, avec un salaire de 5.5 millions, ne montre qu’une fiche d’un but et dix passes.  L’excellent Marian Hossa, âgé de 36 ans, au salaire de près de 8 millions, tarde à se mettre en marche avec ses 4 buts et un total de 10 points;  sûrement que le départ canon de son coéquipier Patrick Kane, en tête des compteurs de la LNH et l’apport surprenant de la recrue Artemi Panarin avec sa fiche de 7 buts et ses 23 points, l’aident à passer sous silence ses contre-performances.

Il y a toujours 2 côtés à une médaille et des joueurs nous surprennent par leurs performances en ce début de saison. C’est le cas ici des Stars de Dallas qui, avec la contribution de certains des leurs, se maintiennent dans les trois meilleures de la LNH.  John Klingberg, une surprise, avec une fiche de 5 buts et 27 points, domine les défenseurs de toute la ligue et sa performance ajoutée à celles de Tyler Seguin, 34 points, et Jamie Benn, 35 points,  expliquent pourquoi les Stars dont flèche de tout bois depuis le début de la saison.

Depuis octobre, une autre équipe nous surprend car ils réussissent à se maintenir en milieu de peloton et c’est le cas des Coyotes de l’Arizona qui ont fait confiance à deux joueurs recrues, le Québécois Anthony Duclair, qui avec une fiche de 8 buts et 6 passes, et Max Domi, Ontarien et fils de l’ex-joueur des Maple Leaf, Tie Domi, 8 buts et 12 passes, sont un attrait assuré pour cette équipe qui ont toujours de la difficulté aux guichets dans ce coin chaud des USA.

Évidemment que nous n’en sommes qu’au quart de la saison, mais si l’on se fie au classement de l’an dernier, c’est un objectif de 100 points qu’il faut viser pour toute équipe qui désire atteindre les séries éliminatoires, objectif de plus en plus difficile à atteindre. Les blessures à des joueurs-clés, des mauvaises performances de ces derniers et tout est à recommencer…

Qu’en pensez-vous ???

 

Crédit photo:  La Presse

 


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Les gérants d'estrade

Les gérants d’estrade sont Benoit Cormier et Gilles Boudreau. Ils traitent de sports et loisirs aux Îles de la Madeleine et ailleurs.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑