Affaires CTMA_CCIM

Publié le 4 février 2016 | par Chambre de Commerce

0

Un optimisme prudent malgré les perturbations


L’année 2015 a été très mouvementée, tant sur le plan local, national, qu’international. Le conflit de travail à CTMA, l’instabilité dans le transport aérien, la bonne saison de pêche, la bonne saison touristique, etc., ont mis du piquant sur le plan local. La baisse du prix du pétrole, la baisse de la valeur du dollar canadien, la rigueur budgétaire, le terrorisme, etc., ont causé des perturbations au niveau national et international.

Déjà aux prises avec une économie chancelante depuis quelques années, les entreprises des Îles ont dû composer avec ces incertitudes et ces revirements.

La Chambre de commerce des Îles, dans une consultation rapide sur Internet, a posé quelques questions à ses membres, avec pour but de connaître la situation en ce début d’année. Près de 70 personnes ont répondu aux questions.

Voici ce qui peut en être tiré :

 Pour 2015 :

  • Par rapport à l’année précédente, plus de 45 % des répondants disent avoir vu le chiffre d’affaires de leur entreprise croître en 2015. À l’opposé, moins de 20 % disent l’avoir vu diminuer. L’année 2015 fut donc globalement intéressante par rapport à l’année 2014. C’est aussi  ce qu’on perçoit en discutant avec les gens
    ¤Si au lieu de parler de chiffres d’affaires on parle de rentabilité, quelques entreprises n’ont pas pu profiter de l’augmentation de leur chiffre d’affaires, probablement en raison d’une augmentation du coût des intrants.
  • Près de 50 % des répondants estiment que la bonne saison de pêche a influencé positivement les résultats de leur entreprise, alors que près de 65 % des répondants estiment que la bonne saison touristique a influencé positivement les résultats de leur entreprise.
    ¤Pour les répondants, dont on ne peut malheureusement vérifier l’identité, une bonne saison touristique touche plus d’entreprises qu’une bonne saison de pêche.
    ¤Notre économie est plus diversifiée qu’elle ne l’a déjà été, c’est positif. Cependant, un commentaire émis par un répondant en dit long sur l’importance toujours présente de l’industrie de la pêche : « Quand il est apparu que le prix du homard serait bon, l’atmosphère est devenue tout à coup moins lourde ».
  • La baisse du prix du pétrole provoque une diminution des dépenses d’opération pour la plupart des entreprises. L’impact fut suffisant pour influencer positivement les résultats pour près de 35 % des répondants. Près de 40 % disent ne pas en ressentir les effets, tandis que pour près de 10 %, les effets sont négatifs.
  • La baisse de la valeur du dollar canadien rend normalement les exportations plus faciles et rend les produits importés plus dispendieux. Il a aussi un effet sur le tourisme, incitant les voyageurs canadiens à ne pas faire de séjours à l’étranger, ou à faire des séjours de moins longue durée. L’effet ne semble pas s’être fait sentir en 2015, puisque près de 70 % des répondants disent que la variation du dollar canadien n’a pas influencé les résultats de leur entreprise ou disent ne pas le savoir. Pour plus de 10 % des répondants, l’influence est positive et pour près de 20 % l’influence est négative.
  • Étonnamment, plus de 70 % des répondants disent que l’achat en ligne n’a pas d’impact sur leur entreprise. Quelques entreprises bénéficient de l’achat en ligne. Pour les autres, l’impact est négatif.

 Pour 2016 :

  • Du point de vue des résultats de leurs entreprises, plus de 35 % des répondants anticipent l’année 2016 positivement, tandis que près de 70 % l’anticipent prudemment. Seulement un peu plus de 5 % des répondants anticipent l’année 2016 négativement.

Maintenant, en 2016, comment pouvons-nous profiter des bonnes nouvelles, sans nous laisser affecter par les moins bonnes nouvelles ? Comment pouvons-nous supporter ceux qui vivent des moments plus difficiles, sans ralentir ceux qui peuvent profiter d’une conjoncture favorable?

 *La méthodologie de récolte et d’analyse de cette consultation ne rencontre pas les standards rigoureux d’un sondage. Il faut donc lire ce texte avec prudence. Cependant, il donne un bon aperçu de ce que pensent les gens d’affaires de l’archipel de la situation en ce début d’année.

 (crédit photo CTMA)

Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue, ils ne sont en aucun cas associés à la rédaction de ilesdelamadeleine.com

Source : Chambre de Commerce des Îles de la Madeleine:
Un optimisme prudent malgré les perturbations


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments

Tags:


À propos de l'auteur

Chambre de Commerce

La Chambre de commerce des Îles-de-la-Madeleine est un regroupement de près de 225 membres, gens d’affaires des Îles-de-la-Madeleine. Elle a pour mission de veiller à la mise en place et au respect de conditions et d’infrastructures propices au développement économique de l’archipel, à la réussite de ses membres, et conséquemment, à la prospérité de la communauté madelinienne.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑