Affaires ccim

Publié le 18 mars 2016 | par Chambre de Commerce

1

Vieillissement de la population : Un problème ou une opportunité ?


De 1981 à 2006, l’âge médian des résidents des Îles-de-la-Madeleine est passé de 26 ans à 44 ans et devrait passer à 55 ans d’ici 2031*. Le nombre d’habitants peine à se maintenir au niveau d’autrefois, alors que celui du Québec a augmenté du quart pendant cette période. La population vieillit et il y a moins d’enfants dans les écoles de l’archipel qu’avant. Bref, nous ne pouvons que constater l’ampleur du défi démographique auquel nous faisons face.

Malgré ce défi, on peut toujours voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. Si on profitait de cette situation au lieu de s’y apitoyer.

Autrefois, on arrivait souvent à la retraite sans capital accumulé, après avoir travaillé fort toute notre vie et avoir élevé 12 enfants. S’être rendu à l’âge de la retraite était un exploit en soi. Aujourd’hui, dans beaucoup de cas, on arrive à la retraite avec une capacité financière appréciable, une espérance de vie améliorée et l’envie de profiter de tout ce que les contraintes du marché du travail ne nous ont pas permis de réaliser.

Comme milieu, nous pourrions offrir à ces consommateurs des paysages à couper le souffle, un climat tempéré, un milieu sécuritaire, une gastronomie élaborée, des services de loisirs diversifiés et adaptés, des communications modernes, une absence de trafic, des soins de santé préventifs et curatifs appropriés, des services de soutien personnalisés, de l’hébergement adapté et abordable, etc..

Pour arriver à proposer cette offre, nous aurons besoin de cuisiniers, d’infirmières, de massothérapeutes, de chiropraticiennes, de vendeurs, de menuisiers, d’animateurs en loisirs, de techniciennes en tous genres, de préposés au ménage, de jardiniers, de médecins, de décoratrices, d’aménagistes, d’optométristes, de planificateurs financiers, de chauffeurs, de diététistes, d’entraîneurs, de voyagistes, de conseillers en mode, et tout ce que nous pouvons imaginer du besoin de base à la coquetterie. (Le genre est volontairement mélangé. Ces professions peuvent être pratiquées tant par des hommes que des femmes).

Cette offre peut provenir du système public, de l’entreprise privée et de l’entreprise sociale ou coopérative. Il y a toute une industrie qui peut se développer autour de ces personnes. Certaines prestations sont déjà offertes dans l’archipel. Le niveau varie cependant d’un service à l’autre.

Nous constatons que des gens apprécient déjà venir compléter leur carrière aux Îles ou venir y vivre leur retraite. En jouant bien nos pièces, nous pourrions devenir une destination de choix pour ceux qui envisagent œuvrer loin de la cacophonie urbaine.

Avouons qu’il y a là des possibilités de développement et de création d’emploi intéressantes … qui, pourquoi pas, permettraient aussi d’attirer des jeunes travailleurs et des familles. Et le plus beau dans tout ça, ces consommateurs viendraient dépenser ici, l’argent qu’ils ont gagné ailleurs.

Il y a évidemment beaucoup d’autres éléments à considérer dans le développement d’une communauté comme celle des Îles-de-la-Madeleine. Cependant, en usant de notre imagination et de notre débrouillardise, nous pourrons saisir les opportunités découlant de ce phénomène démographique, plutôt que de nous y apitoyer.   

* Source : Direction de la santé publique Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, L’état de santé et de bien-être de la population des Îles-de-la-Madeleine (2011).

LA UNE : Magazine LES ÎLES / Excursions en Mer & Archives.


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Chambre de Commerce

La Chambre de commerce des Îles-de-la-Madeleine est un regroupement de près de 225 membres, gens d’affaires des Îles-de-la-Madeleine. Elle a pour mission de veiller à la mise en place et au respect de conditions et d’infrastructures propices au développement économique de l’archipel, à la réussite de ses membres, et conséquemment, à la prospérité de la communauté madelinienne.



One Response to Vieillissement de la population : Un problème ou une opportunité ?

  1. Bobby a dit :

    Cet article de la chambre de commerce me semble particulièrement intéressant.
    Habituellement, lorsque les naissances diminuent quelque part et qu’il ne reste pas assez d’enfants pour garder une école ouverte, le milieu social s’éteint lentement. Nous ne serions pas les premiers dans l’histoire à avoir concocté des scénarios optimistes pour garder notre région vivante. Espérons qu’on en vienne à constituer les rares exceptions.
    Trop de retraités et pas d’enfants ou pas assez d’enfants ça promet rien de solide pour l’avenir…
    Un manque d’enfants c’est comme un poêle à bois qui s’éteint faute de bûches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑