Sport imagesSJ3ZDGXP

Publié le 17 avril 2016 | par Les gérants d'estrade

0

QUE LA VRAIE SAISON COMMENCE !


Amateurs de sports,

Les dernières semaines dans la Ligue nationale de hockey nous ont donné du jeu excitant et plein de surprises jusqu’à la toute dernière journée, mais il faut constater que pour les amateurs canadiens que nous sommes, l’hécatombe s’est poursuivie et, pour la première fois depuis la première expansion, aucune équipe du Canada ne sera des éliminatoires .  Le Canadien de Montréal que nous voyions dans les plus hauts sommets en début de saison, ont raté les séries par 6 victoires, à cause des blessures à des joueurs clés.  Il serait sûrement facile de cibler ces parties qu’ils auraient dû gagner, mais trop peu trop tard.

Et que dire des Bruins de Boston qui, pour une deuxième année d’affilée, sont exclus du tournoi printanier.  En début d’année, on ne voyait pas les Bruins en séries, mais avec environ 3 semaines à faire dans le calendrier régulier, ils trônaient en tète de la division Atlantique.  Malheureusement, ils se sont effondrés en fin de parcours pour faire place aux Red Wings de Détroit qui participeront aux séries pour une 25e année consécutive.

Avec la saison qu’ils ont connue, les Capitals de Washington partent favoris pour représenter l’Association de l’est à la grande finale en juin prochain. Mais, un danger les guette; en effet, le parcours de la dernière année a été fait sans embûche majeure, sans blessure à des joueurs d’impact.  Ils peuvent compter sur le seul buteur de 50 buts cette saison, Alexander Ovechkin, le meilleur gardien de but en Braden Holtby, ainsi que l’instructeur de l’année, Barry Trotz.  Aucun problème pour leur série contre les Flyers de Philadelphie qui, après une année d’exclusion en séries , y ont accédé la dernière fin de semaine.

L’autre série de la division Métropolitaine, sûrement la plus relevée, met aux prises les Penguins de Pittsburgh et les Rangers de New-York.  Le début de saison des Penguins a été très cahoteux mais ils ont terminé en force avec 9 victoires dans leurs 10 dernière parties malgré des blessures à des joueurs d’impact comme Evgeni Malkin et le gardien Marc-André Fleury.  Les Rangers d’Alain Vigneault, avec en tête le gardien Henrik Lundqvist, devraient être en mesure de venir à bout des Penguins.

Dans la série opposant les surprenants champions de la division Atlantique, les Panthers de la Floride de Gérard Gallant, à la 7e équipe repêchée, les Islanders de New-York, ce sont deux équipes qui, à moins de surprises majeures, ne devraient pas atteindre la finale de l’Association de l’est.  À cause de la qualité de l’instructeur des Panthers, ainsi que du brio de leurs jeunes joueurs, Aaron Ekblad, Jonathan Huberdeau et surtout Alexander Barkov et bien épaulés par les vétérans Jaromir Jagr et Roberto Luongo, ils devraient être en mesure d’atteindre la deuxième ronde des séries, mais sans plus.

Enfin, la dernière série de la division Atlantique met aux prises deux équipes qui ne devraient pas atteindre la finale d’Association. Malgré une blessure à leur as Steven Stamkos, le Lightning de Tampa Bay devrait prendre la mesure des Red Wings de Détroit , équipe qui n’a réussi qu’à se qualifier la dernière fin de semaine du calendrier régulier.  Le gardien Ben Bishop devrait dominer cette série aidé de leur défenseur étoile Victor Hedman et des jeunes joueurs d’avant, Nikita Kucherov, Ondrej Palat et Tyler Johnson.  Quant aux Red Wings, l’âge rattrape leurs joueurs dominants Henrik Zetterberg et Pavel Datsyuk.  Leur présence en séries ne devrait durer qu’une série, leur défensive démontre de l’instabilité, ce qui devrait ouvrir la porte à l’offensive du Lightning.

Du côté de l’Association de l’ouest, il faut mentionner que les Oilers d’Edmonton ont encore réussi le tour de force de terminer dernier au classement malgré une abondance de vedettes à l’offensive, incluant le dernier surdoué Connor McDavid. L’Avalanche du Colorado du coloré Patrick Roy a déçu ses partisans avec une saison des plus ordinaires, à 5 points des séries mais avec seulement 82 points.  Enfin, le début de saison des Ducks d’Anaheim ne présageait rien de bon, mais les joueurs de l’entraineur Bruce Boudreau ont bien rebondi en 2e moitié de saison pour terminer premiers de la division Pacifique.

Si on parlait maintenant des confrontations dans l’Association de l’ouest.  Tout d’abord, les Stars de Dallas n’ont pas récolté 109 points pour rien.  Cette formation possède beaucoup de profondeur et pourraient se faufiler jusqu’en finale de la Coupe Stanley.  Menés à l’attaque par le duo Jamie Benn-Tyler Seguin (qui devrait revenir au jeu en 1ère ronde), Dallas compte également sur Spezza, Sharp et le défenseur  Klinberg pour venir à bout du Wild du Minnesota.  Ces derniers ont accédé aux séries dans le dernier droit et devraient s’avérer une proie facile pour les Stars malgré le brio du gardien du Wild, Dubnyk.

Dans cette même division Centrale, nous avons droit à tout un duel entre Chicago et St-Louis. Bien malin celui qui pourrait prédire l’issue de cette série très relevée.  D’un côté ,les champions en titre de la Coupe Stanley, les Black Hawks, et de l’autre, une formation puissante qui a récolté 107 points, les Blues.  Chicago possède des joueurs plus expérimentés dans les matchs cruciaux tels que Kane, Toews, Keith , Seabrook sans compter leur excellent gardien Crawford.  St-Louis, par contre, dispose de joueurs robustes, taillés sur mesure pour les séries avec à leur tête le talentueux Tarasenko, Paul Stastny et Jaden Schwartz, bien appuyés par des défenseurs solides comme Pietrangelo, Shattenkirk et Bouwmeester.  Leurs 2 gardiens Allen & Elliott sont excellents , mais je crois que l’expérience permettra aux Black Hawks de l’emporter à l’usure.

La série entre les Ducks et les Predators pourrait, à mon avis, nous apporter une première surprise.  Une bonne majorité d’observateurs favorise Anaheim, mais Nashville possède une équipe qui pourrait jouer les trouble-fête.  Bien sûr, les Ducks comptent dans leur rangs les dangereux Perry  & Getzlaf sans oublier le combatif Kesler, mais qui sera leur gardien numéro 1 ? Andersen ou Gibson ? Les Predators se présentent en séries avec un gardien de but de premier plan avec Pekka Rinne.  De plus, même si on a sacrifié un défenseur d’avenir en Seth Jones, on a obtenu en retour  le gros joueur de centre Ryan Johansen qui vient apporter une contribution majeure au premier trio, tout en enlevant de la pression à Forsberg et Ribeiro. N’oublions pas que, défensivement, l’équipe compte toujours sur Weber, Josi et Ellis.  Pour toutes ces raisons,  Nashville va poursuivre sa route en 2e ronde.

Finalement, l’autre affrontement dans la division Pacifique oppose deux équipes assez semblables, les Kings et les Sharks.  Une certaine tendance semble indiquer que San Jose s’écroule sous la pression des séries, mais je crois que cette année sera la bonne pour eux.  Joe Pavelski devrait inspirer toute l’équipe en compagnie de Couture et du bon vieux Thornton et des excellents défenseurs Burns et Vlasic.  À Los Angeles, l’équipe possède encore des bons éléments à l’offensive (Kopitar,Carter,Versteeg , Gaborik), mais leur brigade défensive repose beaucoup sur Drew Doughty.  Il est bien évident que Jonathan Quick est supérieur au gardien des Sharks, mais je persiste à croire que San Jose sortira vainqueur de cette confrontation.

 

Après une éreintante saison de 82 parties à peaufiner leur jeu, que le vrai hockey commence  !!!

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Crédit photo:  Radio-Canada


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Les gérants d'estrade

Les gérants d’estrade sont Benoit Cormier et Gilles Boudreau. Ils traitent de sports et loisirs aux Îles de la Madeleine et ailleurs.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑