Sport Screen Shot 2016-06-13 at 22.45.28

Publié le 13 juin 2016 | par Les gérants d'estrade

0

Repêchage LNH : Que sera la cuvée 2016 ???


Chers amis sportifs,

Bon an mal an, l’effervescence est toujours palpable à l’aube du repêchage de la LNH , qui se tiendra cette année le 24 juin à Buffalo.  À cette occasion, on procèdera à la sélection des 30 premiers de classe qui rêvent d’entendre leur nom en 1ère ronde.  Pour plusieurs, il n’y aura aucune surprise à part le rang sélectionné, mais pour d’autres, la réussite ou la surprise seront au rendez-vous s’ils font partie de ce top 30.  Essayons donc de déterminer ceux qui auront ce privilège et poussons un peu plus loin notre analyse pour tenter également de prédire quels joueurs les Canadiens de Montréal recherchent dans cette cuvée…

D’entrée de jeu, il est clair que les 2 premiers choix de 2016 seront l’Américain Auston Matthews et le Finlandais Patrick Laine.  Selon plusieurs observateurs, l’Américain Matthews semble avoir un pas d’avance sur Laine.  N’oublions pas que Matthews a raté le repêchage de 2015 par 2 jours seulement et que son talent est comparé à celui de Connor McDavid et Jack Eichel.  Matthews a passé la dernière année avec les Lions de Zurich dans la Ligue d’élite Suisse et s’est illustré comme l’un des meilleurs joueurs , sans compter sa belle prestation au Championnat du monde avec Team USA.  Bref, les Maple Leafs de Toronto ne peuvent rater leur coup avec ce 1er choix et joueur de concession. Le Finlandais Laine devrait donc prendre le chemin de Winnipeg suite à une année exceptionnelle.  Sa performance étincelante au Championnat mondial junior a permis à son pays de décrocher l’or et, lors du Championnat mondial, il s’est mérité le titre du joueur le plus utile.  Patrick Laine possède beaucoup d’atouts : Un tir puissant, un gabarit exceptionnel et un talent incroyable; Je pense que s’il évoluait au centre, il partirait au 1er rang…

Puisque les Blue Jackets de Columbus se prononceront au 3e rang, ils auront encore la possibilité de choisir un joueur pouvant évoluer sur un premier trio.  Ainsi, le Finlandais et coéquipier de Laine, Jesse Puljujarvi fait partie de cette génération de Finlandais ultra-talentueux. Il a terminé en tête des marqueurs au Championnat mondial junior et il se démarque par son excellente vision du jeu et par son tir des poignets très précis.  Malgré tout, il ne faut pas oublier les candidats #4 et #5 qui semblent coude à coude, à savoir le Québécois Pierre-Luc Dubois et l’Américain Matthew Tkachuk.  Dubois, qui a du sang madelinot dans les veines, a vraiment impressionné les dépisteurs en évoluant avec les Screaming Eagles du Cap Breton cette saison tout en s’illustrant sur la scène internationale avec des performances remarquables.  Possédant un solide coup de patin et pouvant évoluer aussi bien au centre qu’à l’aile, Pierre-Luc Dubois sera certainement le premier Québécois appelé et pourrait se retrouver avec les Oilers ou les Canucks qui possèdent respectivement les 4e et 5e choix.  Matthew Tkachuk, le fils de Keith, vient de connaître une saison de rêve avec les Knights de London et on se rappelle de son but dramatique qui a procuré la Coupe Mémorial à son équipe le mois dernier.  Son intelligence avec la rondelle et son ardeur au travail représentent des qualités recherchées par les dépisteurs et il semblerait qu’il pourrait faire le saut dans la LNH dès l’automne prochain.

On arrive maintenant à une catégorie de joueurs qui possèdent tous du talent à revendre, mais qui trouveront preneur avec des formations cherchant à combler un besoin précis. Certaines équipes voudront repêcher un gardien, un défenseur ou un attaquant susceptible de les aider à équilibrer leur club et à corriger une lacune.  Ainsi, Calgary, Arizona, Buffalo, Montréal et Colorado repêcheront dans l’ordre et bien malin celui qui pourrait prédire l’ordre de sélection du 6e au 10e choix.  On pourrait ajouter que c’est ici que sera appelé probablement le 1er défenseur de cet encan.  Selon plusieurs recruteurs, trois noms retiennent l’attention.  Le Finlandais Oli Juolevi s’est démarqué à London en étant leur général à la ligne bleue en plus de récolter l’or au Mondial Junior et la Coupe Mémorial.  Pour sa part, le Russe Mikhaïl Sergachev a obtenu le titre de meilleur défenseur en Ontario avec les Spitfires de Windsor.  Enfin, Jakob Chychrun du Sting de Sarnia fait tourner bien des têtes avec sa vision du jeu, son tir foudroyant et sa force physique.  Et on pourrait énumérer d’autres défenseurs qui pourraient sortir en 1ère ronde ( Jake Bean, Dante Fabbro, Charles McAvoy, Cam Dineen) , sans oublier notre bleuet par excellence, l’efficace défenseur des Cataractes de Shawinigan, Samuel Girard.

Pour terminer avec les équipes éliminées des séries 2016 qui tenteront d’améliorer leur formation pour les années à venir, on verra dans l’ordre New-Jersey, Ottawa, Caroline et Boston se prononcer.  Là encore, plusieurs prospects méritent notre attention… Ainsi, on ne peut ignorer le Suédois-Canadien Alexander Nylander, l’Américain format géant Logan Brown, les Canadiens Tyson Jost et l’explosif Michael McLeod, ainsi que le diminutif et rapide Américain Clayton Keller.  Par ailleurs, il est toujours possible que des équipes procèdent à des transactions pour améliorer leur rang de sélection et c’est pourquoi les dernières heures précédant ce fameux repêchage seront très excitantes. Permettez-moi de mentionner que la LHJMQ ne devrait pas voler la vedette lors de cette journée du 24 juin.  Si on considère que Pierre-Luc Dubois sortira premier Québécois, la lutte sera serrée entre Julien Gauthier (Val d’Or), Pascal Laberge (Victoriaville) et Samuel Girard (Shawinigan) comme 2e élu du Québec en 1ère ronde.

Maintenant, que  fera le CH à ce repêchage si important pour son avenir à court terme ?  En effet, après cette saison de misère pour les Canadiens de Montréal, où toute l’organisation s’est fait « varloper » parce que les joueurs qui semblaient pourtant bien en selle , n’ont pu élever leur jeu afin de compenser pour les blessures à des joueurs-clés.  Pour cette raison et parce que les partisans n’ont pu applaudir leurs favoris en séries éliminatoires, tout le monde se permet d’apporter son commentaire sur le comportement que devraient adopter les dirigeants du CH afin d’améliorer l’équipe, car les 5 prochaines années seront déterminantes si nous voulons remporter la 25e Coupe Stanley avec Carey Price comme gardien.

Le classement de fin de saison permettra à l’équipe de choisir au 9e rang et le joueur qu’ils devraient prioriser est le Québécois Pierre-Luc Dubois (6’3″,202 lbs), mais ce joueur est classé 4e par la Centrale de recrutement et , à moins d’un échange tardif pour améliorer leur rang, on pourra dire adieu à ce joueur qui aurait pu combler une faiblesse évidente dans le top 6.  Au 9e rang, le CH devrait jeter son dévolu sur un joueur de centre gros format classé 7e, Logan Brown (6’6″,222 lbs) et qui a connu une excellente saison avec les Spitfires de Windsor dans la Ligue Junior de l’Ontario, soit 74 points , dont 21 buts, en 59 parties.  On rappelle que ce joueur a tous les atouts pour être un joueur étoile dans la LNH et que son point de ressemblance est le joueur de centre des Sharks de San José, Joe Thornton, ce qui n’est pas peu dire.

Advenant le cas où Logan Brown serait déjà repêché lorsque le CH s’exprimera, le joueur à prioriser sera, à mon avis, Alexander Nylander classé 10e par la Centrale, un ailier de 6′, 180 lbs et qui a récolté 75 points , dont 28 buts, en 57 parties avec Mississauga dans la Ligue Junior de l’Ontario cette année. Nylander est de souche suédoise mais né au Canada, car son père Michael évoluait pour les Flames de Calgary.  Son frère William est un jeune joueur très prometteur avec les Maple Leafs de Toronto.

Il existe toujours une possibilité que le CH veuille repêcher un digne remplaçant d’Andrei Markov qui ne pourra donner encore que quelques années dans le top 4 de nos défenseurs.  Si tel est le cas, ils pourraient repêcher en premier lieu, le meilleur défenseur disponible à ce repêchage, le Russe Mikhaïl Sergachev ou celui qui le suit de très près, le Finlandais Oli Juolevi,  2 défenseurs dominants en Ontario cette saison.

Les Canadiens détiennent également les 39e et 45e choix de ce repêchage, soit d’excellents choix de deuxième ronde. S’il nous est impossible de mettre la main sur le meilleur joueur Québécois, Dubois, je crois que le CH pourrait causer une surprise avec son 2e choix.  Le prolifique compteur des Foreurs de Val d’Or, Julien Gauthier (41 buts en 54 parties) devrait être encore disponible car il est classé 43e pour ce repêchage; fort d’une stature de 6’4″ et 212 lbs, on lui donne comme profil de joueur de hochey actuel, Rick Nash des Rangers de New-York et, il faut l’avouer, notre équipe a besoin de joueurs au physique imposant qui peut marquer des buts avec régularité.  Il sera toujours possible de mettre la main sur un autre Québécois, soit Pascal Laberge, qui est classé quelques rangs avant Julien Gauthier, soit 35e, mais nous devons l’avouer, nous avons un penchant pour Gauthier qui fera sûrement sa marque un jour dans la LNH.

Bien sûr, tous ces commentaires précédents ne sont que spéculations, mais il faut reconnaître que ce repêchage qui se déroulera à Buffalo à compter du 24 juin, fait saliver les supporteurs que nous sommes.

Qu’en pensez-vous ???

 

Crédit photo:  Instagram NHL


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Les gérants d'estrade

Les gérants d’estrade sont Benoit Cormier et Gilles Boudreau. Ils traitent de sports et loisirs aux Îles de la Madeleine et ailleurs.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑