Passion couleurs-des-arbres

Publié le 25 septembre 2016 | par Dominique Damien

0

Quelque chose s’achève. Quelque chose commence


Septembre. Le mois des débuts et le mois des fins.

Le début de la rentrée scolaire, le retour au travail, le début des changements de couleur.

La fin des vacances, la fin des sandales et des vêtements de plage.plage2

 

Pour moi, septembre est le contraire. C’est la fin de mon travail sur le bateau. C’est le début de mon séjour sur la terre ferme pour plusieurs mois.

 

fleurs-deteSeptembre. L’été commence à faire ses valises pour son voyage de l’autre côté de la boule bleue. Il range ses accessoires et ses décorations : le ciel bleu ou avec quelques nuages, les feuilles vertes sur les arbres, les fleurs multicolores dans les champs ou devant les maisons, le soleil constant, la chaleur et son humidex, les parasols de plage, les cultures qui poussent.

Il range tout cela dans ses grands coffres, car il doit laisser la place à son successeur.

 

Septembre. L’automne arrive avec ses bagages. Tranquillement, sans provoquer le moindre choc, il redécore le lieu : Il met du jaune et du rouge sur les feuilles,couleurs-des-arbres les pétales des fleurs sont tombés, la chaleur du soleil diminue et les nuits sont plus fraîches, les nuages d’automne, les accessoires d’été sont rangés, c’est le temps des récoltes. L’automne sera là pour 3 mois avant de laisser, à son tour, la place au locataire suivant.

nuages-dautomne

Septembre. C’est le temps pour moi de faire le bilan de ma saison de croisière.

Premier embarquement le 14 juin. Une petite semaine à terre et à nouveau sur le bateau du 1er juillet au 16 septembre. Au total 12 semaines ½ dans mon nouveau logis, le CTMA Vacancier, dans ma petite chambre très bien organisée, avec deux étages de salon à ma disposition. Mais surtout 12 semaines ½ à naviguer sur le fleuve.

Durant ces semaines, aucune tempête. À part une journée où le fleuve est venu nous rappeler que c’était lui qui menait, j’ai parfois oublié que je naviguais. Chaque jour, le paysage était magnifique et ne cessait de m’émerveiller. Chaque départ, je me disais :

« Bof! Je connais tout ça, après tout ce temps »montreal

Et chaque jour, c’était différent.

Depuis 5 ans et 48 croisières entre Montréal et les Îles de la Madeleine, lorsque je regarde mes photos accumulées, j’y distingue des différences.

Et puis, il y a eu la vie à bord. Côtoyer les membres d’équipage, rencontrer chaque semaine un groupe différent de passagers. Les adresses échangées, les promesses d’une visite. La tristesse, lorsque le vendredi matin, tous ces nouveaux amis quittent le navire pour reprendre le cours de leur vie.

ctma-vacancier2Parlons des membres d’équipage. Je me sens privilégiée de vivre ces semaines à leur côté. Ce serait trop long de tous les énumérer. Il y en a que l’on croise au quotidien et avec qui nous avons des fous rires. Il y a ceux qui sont dans l’ombre, dans la salle des machines ou dans les cuisines. Tous, par leur travail, ont fait en sorte que ces 12 semaines ½ ont passé trop vite, que j’ai eu de la peine le vendredi 16 septembre quand j’ai débarqué ma valise pour la dernière fois, que j’ai caché les quelques larmes que je ne pouvais retenir, que j’ai déjà hâte à l’année prochaine.

Je voudrais remercier les employés au service à la clientèle. Que ce soit à la réception, au service au restaurant ou à la salle à manger, aux bars, au service aux chambres et à l’entretien. Votre gentillesse, votre sourire dans les bons ou les mauvais jours, votre patience vont me manquer durant ces prochains mois. Bien sûr, on reste en contact, mais ce n’est pas la même chose que de vivre sur le même bateau.quebec

Je veux tous vous souhaiter un bon hiver. Reposez-vous vous le méritez et au plaisir de vous revoir en 2017.

Septembre. C’est la fin de mes ateliers d’écriture sur le bateau. C’est le début du partage de mes nouvelles découvertes, de mes nouvelles histoires, de mes nouveautés littéraires.

Je vous souhaite à tous chères lectrices et chers lecteurs, un bel automne et ses couleurs en attendant le monochrome de l’hiver.

Au plaisir de vous raconter d’autres histoires.

Bonne semaine à toutes et à tous.


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Dominique Damien

Passionnée d’écriture depuis ma plus tendre enfance, j’ai enfin pu réaliser cette passion. Je me suis laissée inspirer par les paysages et la magie des Îles de la Madeleine. Au fil du temps, je me découvre d’autres passions comme la photo et la découverte de la nature. Elle tient un blog depuis des années intitulé Sous une loupe.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑