Sport Barette

Publié le 20 décembre 2016 | par Les gérants d'estrade

0

Les coups de coeur de vos Gérants


Chers amis sportifs,

L’année 2016 fut très fertile en événements sportifs de qualité et nous avons sélectionné pour vous dix coups de coeur.  Dans un premier temps, nous parlerons de nos sportifs madelinots qui nous ont fait vibrer lors des douze derniers mois.  Par la suite, nous vous dévoilerons les moments forts sur la scène internationale dans ce merveilleux monde du sport.

Pour toute la population madelinienne jeune et moins jeune, Hugo Barrette nous a sûrement conquis par une progression presque inespérée dans une discipline pratiquement inconnue des madelinots, le cyclisme sur piste et plus précisément le keirin.  Sa blessure à l’entraînement, qui a failli lui coûter la vie en octobre 2015 en Colombie, nous faisait croire que sa carrière venait de prendre fin.  Mais surprise, en août 2016, notre espoir madelinot se présentait aux Jeux Olympiques de Rio, seul athlète canadien dans sa discipline et premier athlète madelinot aux Jeux Olympiques, si ce n’est Marie-Huguette Cormier, moins connue aux Îles car elle habitait en ville, et représentait le Canada en escrime en 1984 à Los Angeles ainsi qu’à Séoul en 1988.  Hugo a réussi à soulever la passion sur nos Îles pendant les Jeux en cette année 2016 et tous les espoirs sont permis pour 2020 à Tokyo.

Jessica Cormier et Chloé Barrette ont accompli un exploit peu ordinaire en 2016, soit de remporter , avec leur équipe des Carabins de l’Université de Montréal, le championnat canadien universitaire en hockey féminin.  Ce fut le 2e championnat de l’équipe en 7 ans d’existence après leur victoire de 2013.  L’apport de Jessica et Chloé aux succès de cette équipe se veut très significatif et nous avons raison d’être fiers de nos deux jeunes madeliniennes évoluant pour la formation de la très connue Danièle Sauvageau, ex-joueuse de hockey de l’équipe olympique canadienne et responsable du programme de hockey féminin à l’Université de Montréal.  Pour Jessica, ça ne se termine pas là; elle représentera le Canada aux Universiades d’hiver 2017 en janvier prochain à Almaty, au Kazakhstan.  Bravo à Jessica et Chloé !

Lorsque la carrière junior de Vincent Arseneau s’est terminée avec l’obtention de la Coupe Memorial en 2012 avec les Cataractes de Shawinigan, jamais nous aurions pensé qu’il pouvait se démarquer autant comme il a su le faire au cours des deux dernières années.  Vincent fut un rouage important dans la conquête de deux Coupes Kelly, emblème suprême pour l’équipe des American d’Allen dans la East Coast Leaque.  Après ses 11 points en 24 parties en 2015, Vincent a répété son exploit cette année avec des buts très importants terminant les séries avec 8 buts et 7 passes en 22 parties. On peut affirmer qu’avec de tels résultats, Vincent doit être surnommé « joueur de séries « .

Olivier Arseneau, pour sa part, s’est distingué tout au cours de l’année en badminton avec l’équipe « Les Portageurs de Rivière-du-Loup ».  Membre de l’équipe division 1, Olivier a fièrement représenté l’équipe dans les tournois du Réseau du sport étudiant du Québec et lors de nombreux tournois civils.  Il s’est mérité la médaille d’argent aux championnats provinciaux du RSEQ en catégorie individuelle.  Pour clore son année exceptionnelle, il a été proclamé athlète masculin par excellence sport-études 2015-2016 au Cégep de Rivière-du-Loup.  Bravo à Olivier qui poursuit son rêve avec le club de badminton du Rouge et Or de l’Université Laval.

Pour terminer notre année 2016 sur la scène locale, nous avons participé à l’ouverture officielle de deux expositions sur l’histoire du hockey qu se tenaient simultanément au Musée de la Mer.  Une exposition appartenant à Jules Boudreau, représentant le hockey pratiqué à Verdun par des ex-madelinots et nous offrant une multitude de souvenirs photographiques des échanges sportifs avec les résidents des Îles dans les années ’70, orne le hall d’entrée.  Dans une salle adjacente, c’est une exposition de Michel Boudreau  représentant le hockey pratiqué aux Îles depuis près de cent ans qui attire notre attention.  Les deux expositions seront présentes jusqu’au printemps 2017 et pourront y être admirées par tous les madelinots, ce qui nous permettra de s’accaparer ce beau musée.

Au niveau international, soulignons d’abord la belle victoire des Broncos de Denver lors du 50e  Super Bowl présenté en février dernier en Californie. Il faut souligner l’exploit de Peyton Manning qui est devenu le premier quart-arrière à remporter le Super Bowl avec 2 équipes différentes, lui qui avait soulevé le trophée Vince Lombardi en 2007 avec les Colts d’Indianapolis.  Les Broncos remportaient leur troisième titre de la NFL, 17 ans après leur dernier sacre, alors que le patron actuel, John Elway, agissait comme quart-arrière.  Mentionnons également le joueur par excellence du match, Von Miller, qui a malmené tout au long de la rencontre le quart des Panthers de la Caroline, Cam Newton.

En juin dernier, les Penguins de Pittsburgh remportaient la Coupe Stanley , la 4e de leur histoire. Bien inspirés par leur leader Sydney Crosby et leur surprenant gardien étoile Matt Murray, Pittsburgh a disposé des Sharks de San Jose (première présence en finale de la Coupe Stanley) en 6 parties.  Fait inusité, le capitaine Crosby a remporté le trophée Conn-Smythe (meilleur joueur des séries) sans compter un seul but dans la finale.  Il faut dire cependant que Crosby donnait l’exemple à ses coéquipiers par son implication, sa combativité et son anticipation phénoménale.  On peut certainement parler d’une déception pour les Sharks et l’excellent Logan Couture (30 points dans les séries), mais chapeau à Mike Sullivan et sa troupe.

Parlons maintenant des Jeux Olympiques de Rio, où le Canada a récolté un nombre impressionnant de 22 médailles, dont quatre d’or.  Bien sûr, les femmes ont été dominantes du côté de l’équipe  canadienne . En natation, nos représentantes ont remporté 6 médailles et et nous avons assisté à toute une performance de l’Ontarienne Penny Oleksiak qui est montée sur le podium à quatre reprises.  Âgée de seulement 16 ans, Penny Oleksiak a vraiment fait vibrer toute une nation. En athlétisme, nous avons également décroché 6 médailles, grâce surtout au sprinter Andre De Grasse ( le futur successeur d’Usain Bolt ??) et à Derek Drouin , au saut en hauteur, avec une prestation impeccable.  Il faut ajouter des mentions pour Rosie MacLennan  (trampoline) et Erica Wiebe (lutte).

Au baseball, les Cubs de Chicago sont venus à bout d’une malédiction et d’une disette de 108 ans, en battant les Indians de Cleveland en 7 parties pour remporter la Série Mondiale. La formation de Joe Maddon a dû effacer un déficit de 1-3 et remporter les 3 dernières parties pour s’approprier le titre.  Les Cubs avaient obtenu 103 victoires pendant la saison régulière , un sommet dans les Majeures, mais ils ont travaillé avec acharnement pour offrir à  leurs partisans  un premier championnat depuis 1908.  On se rappellera que les Blue Jays de Toronto avaient passé bien près de la Série Mondiale en s’inclinant en finale de la Ligue Américaine contre les Indians.

Finalement, il était de mise de vous parler du parcours courageux du joueur de tennis Britannique Andy Murray.  En juin dernier, suite à la victoire de Novak Djokovic à Roland-Garros, personne n’aurait pu prédire qu’il céderait sa place de numéro 1 mondial.  C’était sans compter sur  la ténacité et le travail de guerrier d’Andy Murray.  Depuis sa défaite en finale à Roland-Garros, Murray a remporté 8 des 10 tournois qu’il a disputés.  N’oublions pas qu’il a gagné Wimbledon et la médaille d’or aux Olympiques. Finalement, il a remporté son premier Masters pour coiffer Djokovic dans les derniers instants de 2016 et ainsi terminer l’année au premier rang mondial , exploit réalisé à l’âge de 29 ans. Permettez-nous enfin de mentionner la belle ascension de notre Canadien Milos Raonic , qui a profité du Masters pour se hisser au 3e rang , derrière Murray et Djokovic, une première pour un Canadien…

Sur ce, nous vous souhaitons un heureux temps des Fêtes et une année 2017 des plus positives à tous les points de vue, remplie bien sûr d’exploits sportifs des plus grandioses !!!

 

Crédit photo:  fr.canoe.ca


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Les gérants d'estrade

Les gérants d’estrade sont Benoit Cormier et Gilles Boudreau. Ils traitent de sports et loisirs aux Îles de la Madeleine et ailleurs.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑