Insolite img_2727-3006487

Publié le 20 avril 2017 | par Webmestre

Bretagne : Le homard bleu est arrivé à Océanopolis

Auteur 1


Le homard bleu pêché dans la baie de Saint-Brieuc, à Saint-Quay-Portrieux, la semaine dernière est arrivé à Océanopolis aujourd’hui.

C’est au restaurant « La Cabane à Crabes », à Binic, que Sébastien Cadiou, chef d’équipe aquariologie pour les zones tempérées à Océanopolis, est venu cherché le spécimen. Le retour vers Brest s’est effectué dans une cuve d’eau dont la salinité et le pH ont été rigoureusement vérifiés pour assurer au crustacé un voyage dans les meilleures conditions. Le homard a intégré cet après-midi un bassin des réserves d’Océanopolis et rejoindra, l’espace Minilab au cœur du pavillon Bretagne, nouveau pavillon inauguré en février dernier.

Reportage de France 3 Bretagne

Reportage de Ouest France

Un spécimen extrêmement rare
Les scientifiques estiment qu’un homard sur deux à trois millions est de couleur bleue. Habituellement, la carapace du homard contient à la fois un pigment rouge-orangé, l’astaxanthine, et un pigment bleu, la crustacyanine. Ces deux pigments, présents en quantité égale, sont combinés entre eux. Cette combinaison donne une couleur, souvent sombre, allant du marron au bleu foncé. Lorsqu’on cuit un homard, la crustacyanine est dénaturée, laissant apparaitre uniquement la pigmentation orangée de l’astaxanthine. La particularité physique de ce spécimen, cette teinte bleue exceptionnelle, est due à une anomalie génétique qui favorise le développement d’un excès de crustacyanine, le pigment bleu. « À l’inverse, il existe des spécimens encore plus rares, totalement dépourvus de crustacyanine, et qui arborent une belle teinte orangée. C’est le cas d’un spécimen déjà présenté dans le pavillon Bretagne d’Océanopolis ». Dominique Barthélémy, Conservateur adjoint en charge du milieu vivant à Océanopolis.

Une présentation au cœur du pavillon Bretagne d’Océanopolis
Ce homard intègrera dès demain l’un des bassins de l’espace Minilab, au cœur du pavillon Bretagne d’Océanopolis. C’est dans cet espace interactif dédié à l’observation et où un médiateur scientifique accueille et renseigne les visiteurs que ce crustacé étonnant rencontrera ses admirateurs pour la première fois.


À lire aussi :

 

Source : Océanopolis
LA UNE : Ce homard bleu a été pêché début avril dans la baie de Saint-Brieuc par Mickaël Gault. / © Catherine Bazile / France 3 Bretagne

Comments

comments


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑