Actualité ccim_1

Publié le 26 septembre 2017 | par Magazine les Îles

Quels sont nos meilleurs arguments pour vendre les Îles à des travailleurs et des investisseurs ?


Un article original publié dans

Auteur 48


Les Îles de la Madeleine sont dans une situation inhabituelle. Au lieu de chercher des emplois pour faire travailler ses résidents, comme ce fut presque toujours le cas, on cherche des travailleurs pour que nos entreprises puissent suffire à la demande. Certaines entreprises diminuent même leurs activités ou retardent leurs projets pour cette raison. Paradoxalement, le taux de chômage demeure élevé une bonne partie de l’année. (Ce dernier élément est complexe et ne peut se discuter en quelques lignes).

Également, alors que la population saisonnière augmente, la population annuelle diminue, lentement mais sûrement. La tendance au vieillissement est également lourde.

Dans ce contexte, néanmoins positif, la volonté des intervenants est d’attirer des travailleurs et des familles pour combler le besoin. Ils désirent aussi inciter des entreprises, locales ou du continent, à investir et créer des emplois dans l’archipel pour diversifier l’économie (et diminuer sa prépondérance saisonnière).

À ce sujet, lors d’une consultation de ses membres tenue il y a quelques mois, la Chambre de commerce des Îles a suggéré aux répondants de compléter l’affirmation suivante : « Pour convaincre un investisseur de s’intéresser à l’économie des Îles de la Madeleine, j’utiliserais le mot ou l’expression suivante : ».

ccim_2Les répondants y sont allés de mots ou d’expressions qui, sans doute, traduisent leur perspective comme entrepreneurs dans le milieu particulier des Îles de la Madeleine, où ils exploitent leur entreprise. Sans prétendre à une étude marketing rigoureuse, faisons le tour de quelques expressions. Ça stimule la réflexion.

  • Milieu intéressant, plein d’opportunités encore non développées. Marché encore inexploité.  Possibilités de développement à l’infini. Petit marché à grand potentiel.
  • Diversité et qualité des entreprises d’ici. Polyvalence. Beaucoup de petites entreprises créées depuis 20 ans. La créativité pour se démarquer. Innovation.
  • Milieu avec un faible nombre de compétiteurs dans chaque industrie. Pas de compétition féroce.
  • Potentiel énorme de développement en lien avec le tourisme. Clientèle touristique importante et fidèle.
  • Debout contre vents et marées. Implication au développement de la communauté. Unique.
  • Dynamique. Hors normes.
  • Qualité de vie. Joie de vivre. Facilité de contacts. Bien-être et performance. Environnement paisible et dynamique. Proximité.
  • Un choix de tête et de cœur. Le paradis.
  • Aux Îles, c’est pas pareil.

Quels sont nos meilleurs arguments (non touristiques) pour vendre notre archipel à des travailleurs, gestionnaires ou investisseurs ?

C’est un des défis que nous entreprenons de relever. Le développement de notre communauté en est tributaire.

Par Sony Cormier- Directeur général – Chambre de commerce des Îles
© Magazine LES ÎLES


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑