Sport téléchargement

Publié le 2 juillet 2018 | par Les gérants d'estrade

0

Le CH : La descente aux enfers se poursuit …


Chers amis sportifs,

Même si l’été frappe à nos portes, nous ne pouvons nous empêcher de parler hockey, puisque le repêchage de la Ligue Nationale de Hockey a eu lieu récemment et que le marché des joueurs autonomes vient de s’ouvrir.  Pensez-vous que ces derniers événements vont permettre aux Canadiens de Montréal et leurs partisans de rêver à des jours meilleurs ???

On se rappellera qu’au printemps dernier, la direction des Rangers de New-York surprenait le monde du hockey en avisant sa clientèle qu’ils effectuaient un virage vers la jeunesse et qu’il fallait s’attendre à des changements drastiques au niveau des joueurs. Quel manque de respect envers leurs fans, disait-on !  Le Canadien de Montréal, dont on lui reproche son manque flagrant de transparence, a agi autrement, mais les actions mises de l’avant au cours des derniers mois nous laissent entrevoir des résultats à court terme assez décevants.

Depuis le départ de P.K. Subban en 2016 contre un joueur nettement en perte de vitesse, Shea Weber, le directeur général Marc Bergevin ne cesse d’accumuler les mauvais coups.  Mentionnons d’ailleurs à ce sujet que Weber a récolté 42 points à sa première saison à Montréal contre 40 pour Subban à Nashville.  Malheureusement, Weber a été blessé la saison dernière alors que P.K. a récolté 59 points tout en étant finaliste pour le trophée Norris.  De plus, les fiches des 2 formations sont tout à l’avantage des Predators.  Bref, Subban n’est pas en perte de vitesse alors que Weber peine à suivre le nouveau rythme rapide de la LNH.

À l’été 2017, Bergevin réitérait en échangeant un jeune surdoué Mikhail Sergachev contre un excellent prospect Québécois, Jonathan Drouin , qui nous a laissé sur notre appétit par un net manque d’ardeur au travail. L’avenir nous dira si cet échange sera profitable aux Canadiens. Il faut admettre que Drouin n’a seulement que 23 ans , mais Sergachev a laissé toute une impression à sa première saison à Tampa Bay en accumulant 40 points.

Là, on vient tout juste de conclure une transaction en laissant partir Alex Galchenyuk, un jeune n’ayant pas encore atteint son plein potentiel pour un hockeyeur démontrant de la passion au travail, Max Domi, mais qui, malheureusement, n’a pas le talent nécessaire pour faire partie des 6 meilleurs joueurs d’avant d’une équipe aspirant aux grands honneurs. N’oublions pas que Galchenyuk fut un choix de première ronde (3e au total) en 2012 et représentait l’un des meilleurs joueurs de talent du CH comme en témoignent ses 255 points en 418 parties.

Ainsi, il ne reste qu’un seul joueur étiqueté top 6 à Montréal et il s’agit du capitaine Max Pacioretty. D’ailleurs, les rumeurs circulent depuis l’hiver dernier qu’il sera échangé avant le début de la prochaine campagne.  Il sera difficile pour Marc Bergevin d’effectuer un échange gagnant car les autres directeurs généraux sont dans une position favorable.  Que restera-t-il comme joueurs à l’attaque avec un certain potentiel pour marquer des buts ?  Jonathan Drouin, un jeune comme Nikita Scherbak… la liste est courte.  On a repêché l’an dernier un centre de qualité , Ryan Poehling, et cette année, un autre centre qu’on dit beaucoup de bien, Jesperi Kotkaniemi, mais pour les deux, ce sera peut-être en 2020 que nous les verrons dans l’uniforme du CH …

Enfin, le marché des joueurs autonomes laissait entrevoir quelques possibilités intéressantes pour le Canadien, avec plusieurs têtes d’affiche comme John Tavares, Paul Stastny, Jack Johnson, James Neal, etc. . Encore une fois, Bergevin a laissé passer le train et s’est contenté de miettes en comparaison d’une formation comme Toronto, qui a réussi à séduire Tavares pour donner aux partisans des Maple Leafs des espoirs d’une Coupe Stanley à l’horizon. À Montréal, on a préféré rapatrier Tomas Plekanec et signer des joueurs comme Xavier Ouellet, Matthew Peca, Michael Chaput et Kenny Agostino… Vraiment des décisions très douteuses et d’une tristesse incroyable pour tous les fans de la Sainte Flanelle…

Donc, chers partisans, à moins de miracles, nous devons entrevoir quelques années de vache maigre, les seuls moments de réjouissance le seront au repêchage à chaque année, car toutes les autres équipes s’améliorent pendant ce temps… Nous avons pu le constater au cours des dernières séries éliminatoires l’écart important entre les équipes participantes et nos Canadiens …

La patience devra être  de mise…

 

Qu’en pensez-vous ???

 

Crédit photo : Rds.ca


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Les gérants d'estrade

Les gérants d’estrade sont Benoit Cormier et Gilles Boudreau. Ils traitent de sports et loisirs aux Îles de la Madeleine et ailleurs.



Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑