Actualité asphalte-iles-madeleine

Publié le 7 août 2018 | par Radio-Canada

Le ministère de l’Environnement blâme l’usine d’asphalte P&B


Pour en savoir plus

Auteur 3


La direction de l’usine d’asphalte P&B Entreprises de L’Étang-du-Nord est une fois de plus tenue responsable pour ses mauvaises odeurs.

L’information émane d’un rapport du ministère de l’Environnement du Québec obtenu par Radio-Canada en vertu de la Loi d’accès à l’information. Le rapport indique que les activités de l’usine dans le parc industriel produisent des odeurs nauséabondes, ce qui constitue un manquement à l’article 20 de la Loi sur la qualité de l’environnement. Des inspections ont été effectuées pendant 16 jours pour documenter la situation. Elles ont permis de constater des manquements les 26 juin, 4 et 11 juillet ainsi que le 29 août 2017. Selon le Ministère, l’entreprise a émis, déposé, dégagé ou rejeté un contaminant dont la présence est susceptible de porter atteinte au bien-être. L’intervention du Ministère survient à la suite de plaintes, peut-on lire dans le communiqué. Nous avons reçu 43 appels (plaintes) liés à 37 événements depuis avril 2017 à propos d’odeurs nauséabondes en provenance du parc industriel. De ces 37 événements, 37 visaient P&B Entreprises ltée (PB) et aucune ne visait la centrale thermique d’Hydro-Québec (HQ).

LA UNE : Les odeurs et le bruit de l’usine de P&B Entreprises dérangent. Photo : Courtoisie

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑