Affaires ccim_57016.jpg

Publié le 29 septembre 2018 | par Chambre de Commerce

0

Des entreprises en croissance


L’économie de l’archipel semble tourner à plein régime. Pêche, tourisme, construction, etc., les entreprises semblent en bonne situation.

La Chambre de commerce des Îles a voulu valider cette impression en consultant ses membres. Cette consultation s’est déroulée dans la dernière semaine de juillet. Plus de 55 personnes ont répondu au court questionnaire proposé.

Quelques éléments ressortent des questions posées.

Premièrement, comme on pouvait l’imaginer, les 6 premiers mois de l’année ont été bons pour les entreprises de l’archipel. Leur chiffre d’affaires de janvier à juin 2018 a été supérieur ou comparable aux dernières années pour la presque totalité des répondants. On se rappelle que pour la plupart d’entre eux, les 2 ou 3 dernières années étaient déjà bonnes.

Graphique 1 :

Graphique_Q1

Si on isole le mois de juin, où l’arrivée des visiteurs a semblé plus précoce qu’à l’habitude, le maintien et l’amélioration du chiffre d’affaires demeurent la norme.

Graphique 2 :

Graphique_Q2

Deuxièmement, sans surprise, la presque totalité des répondants anticipe que le chiffre d’affaires de leur entreprise pour la saison 2018 sera supérieur ou comparable aux dernières années.

Graphique 3 :

Graphique_Q3

Troisièmement, la Chambre de commerce des Îles a voulu préciser l’effet de la rareté de main-d’oeuvre vécue par les entreprises. Plus de la moitié des répondants aurait embauché de la main-d’œuvre additionnelle si elle avait été disponible.

Graphique 4 :

Graphique_Q4

Cette rareté de main-d’œuvre contraint certaines entreprises à diminuer leurs heures d’ouverture ou leur offre de service. D’autres entreprises retardent ou annulent des projets. Cela aura certainement une incidence sur leur compétitivité à moyen terme.

De plus, malgré qu’elles aient pu embaucher un nombre suffisant de travailleurs, d’autres entreprises sont dans une situation de fragilité advenant le départ non prévu d’un employé.

Finalement, un grand nombre des entreprises répondantes, qui embauchent pour la saison estivale, ont recours à des travailleurs non-résidents des Îles, qu’ils soient étudiants ou non. Ce phénomène qu’on savait présent au cours des dernières années risque de s’amplifier avec la rareté de la main-d’œuvre locale disponible au cours de la saison estivale.

Graphique 5 :

Graphique_Q5

En conclusion, les affaires sont encore bonnes pour la presque totalité des répondants. Cependant, la disponibilité de la main-d’œuvre est problématique et de plus en plus préoccupante.

Comme partout au Québec, les entreprises madeliniennes ont un défi de croissance dans une époque de rareté de main-d’œuvre disponible. Elles doivent être en mesure de profiter de toute la main-d’œuvre disponible localement et être en mesure d’attirer des travailleurs venant d’ailleurs.

Il faut donc profiter de ces bonnes années pour nous convaincre, et convaincre les autres que les Îles-de-la-Madeleine sont, bien sûr, un magnifique endroit à visiter, mais aussi, et surtout, un magnifique endroit pour y vivre et y travailler.


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Chambre de Commerce

La Chambre de commerce des Îles-de-la-Madeleine est un regroupement de près de 225 membres, gens d’affaires des Îles-de-la-Madeleine. Elle a pour mission de veiller à la mise en place et au respect de conditions et d’infrastructures propices au développement économique de l’archipel, à la réussite de ses membres, et conséquemment, à la prospérité de la communauté madelinienne.



Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑