Actualité cms5717.jpg

Publié le 17 janvier 2012 | par Webmestre

0

Plusieurs groupes ont hâte de s’exprimer sur le projet pétrolier Old Harry


 

Des groupes attendent avec impatience la tenue de consultations publiques sur le projet d’exploration pétrolière Old Harry, dans le golfe du Saint-Laurent.L’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers a reçu de nombreuses plaintes et de représentations du public pour ce projet de l’entreprise Corridor Ressources. Il a donc demandé à Bernard Richard, ancien ombudsman du Nouveau-Brunswick, de mener une étude sur le projet. M. Richard se rendra dans les cinq provinces qui entourent le golfe.À cause de la complexité des enjeux, la porte-parole de la Coalition Saint-Laurent, Danielle Giroux, aurait préféré une commission fédérale d’examen, plus complète.« S’il y avait des hydrocarbures dans le golfe, est-ce qu’on arriverait à empêcher que ça se rende aux côtes? Les mesures ne sont pas efficaces actuellement. On a une petite mer semi-fermée avec des courants complexes, des espèces déjà fragilisées. On parle de la pression énorme sur nos océans », souligne Mme Giroux.La Coalition Saint-Laurent, qui regroupe plus de 70 organismes et groupes, réclame toujours une étude élargie, mais il n’est pas question pour elle de négliger le processus d’évaluation qui se mettra bientôt en branle.« C’est sûr qu’on va y participer activement et on va inviter les gens à le faire aussi. Ce sera important. On jugera du processus au fur et à mesure, mais je vous dirais qu’à priori, là, on va y mettre beaucoup d’énergie », promet Danielle Giroux.

 

 

 

 

Le bureau d’examen du projet Old Harry n’a pas encore annoncé les dates des séances de consultation du public, ni les modalités de participation à cet exercice.

 

 

 

Pour en savoir plus cliquez ici

 

 


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X