Actualité cms5597.jpg

Publié le 20 mars 2012 | par Webmestre

La réforme de l’industrie des pêches inquiète


 

L’Île-du-Prince-Édouard, d’autres provinces et des pêcheurs craignent que de grandes entreprises prennent le contrôle des pêches côtières à la suite de la révision de la loi sur les pêcheries.Le gouvernement fédéral veut moderniser la loi sur les pêches pour la rendre notamment plus lucrative. Les pêcheurs ont de plus en plus de difficultés à gagner de l’argent à cause de la croissance de leurs coûts d’exploitation et des bas prix offerts pour leurs captures.

 

Plusieurs idées de réforme circulent, dont celle de permettre aux transformateurs et aux entreprises d’acheter des permis de pêche. En ce moment, l’achat de permis de pêche côtière est réservé aux pêcheurs.L’idée d’ouvrir la porte aux entreprises dans la pêche côtière déplaît au ministre des Pêches de l’Île-du-Prince-Édouard, Ron MacKinley. Il dit que l’industrie risque d’échapper aux pêcheurs locaux et de tomber sous la mainmise de grandes entreprises basées à Toronto.La ministre fédérale Gail Shea assure que ce ne sont que de vaines inquiétudes. Elle affirme qu’il ne s’agit que de consultations, et qu’aucune décision n’a encore été prise. Ron MacKinley exprime toutefois des doutes. Il reste convaincu qu’Ottawa songe sérieusement à cette mesure.

 

 

 

 

Pour en savoir plus cliquez ici

 

 

 

Comments

comments


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑