Actualité cms5473.jpg

Publié le 5 juin 2012 | par Webmestre

0

ZIP des Îles-de-la-Madeleine à l’écoute des insulaires


 

Le Comité ZIP (Zone d’Intervention prioritaire) des Îles-de-la-Madeleine veut conserver sa complicité avec les Madelinots pour protéger l’archipel.L’organisme environnemental se dit à l’écoute des préoccupations des insulaires. Depuis sa création en 1999, il a construit, entre autres, une passerelle pour accéder à la plage à partir de la route et réorganisé les terrains pour réduire le déversement des déchets dans la centaine de cours d’eau, ruisseaux et milieux humides éparpillés sur les Îles.Avec la complicité des Madelinots, le Comité ZIP a aussi mis sur pied un système local pour dépister les espèces envahissantes et améliorer l’habitat marin des huîtres.Le Plan d’action Saint-LaurentLe directeur de l’organisme, Yves Martinet, fait remarquer que le conseil d’administration, composé de 14 membres, est maintenant reconnu à l’échelle de la province.« Le conseil d’administration a été reconnu comme une table de concertation locale par le Plan d’action Saint-Laurent qui lui est une entente fédérale provinciale où 18 ministères ont consigné l’entente », précise-t-il.Au cours de la dernière année, le Comité ZIP des Îles-de-la-Madeleine a organisé 150 rencontres afin de sensibiliser les gens à la mise en valeur et la protection du golfe du Saint-Laurent.Yves Martinet souligne la popularité de son organisme auprès des Madelinots : « C’est un défi. C’est comme la saucisse Hygrade, plus qu’on la connaît, plus qu’on l’aime et plus qu’on la mange! », lance-t-il avec humour.D’après un reportage de Line Danis

 

 

Pour en savoir plus cliquez ici


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X