Actualité cms5399.jpg

Publié le 23 juillet 2012 | par Webmestre

0

Deux Madelinots à L’atelier scientifique du homard 2012


 

Roger Simon, consultant pour L’APPIM ainsi que Jean-François Laplante, biologiste pour Merinov représenteront les îles de la Madeleine au 2e colloque de l’industrie du homard.Le colloque aura lieu le mardi 24 juillet ainsi que le mercredi 25 juillet 2012, à l`Hôtel Crowne Plaza de Moncton au Nouveau‐Brunswick.Cet atelier scientifique pour la croissance du homard de l’Atlantique est organisé par la Fondation pour la pérennité du homard de l’Atlantique. Les conférenciers invités proviennent d’une gamme variée de discipline et présenteront les recherches actuelles et les parties prenantes de l’industrie discuteront des idées d’investissement dans la science de la productivité du homard.Les conférenciers invités proviennent d’une gamme variée de discipline et présenteront les recherches actuelles et les parties prenantes de l’industrie discuteront des idées d’investissement dans la science de la productivité du homard.L’honorable Keith Ashfield, Ministre des Pêches et des Océans Canada, sera présent ainsi que plusieurs autres Ministres gouvernementaux incluant l’honorable Michael Olscamp, Ministre de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches du Nouveau‐Brunswick; l’honorable Ron MacKinley, Ministre des Pêches, de l’Aquaculture et du Développement Rural de l’Île‐du‐Prince‐Edouard; et l’honorable Sterling Belliveau, Ministre des Pêches et de l’Aquaculture de la Nouvelle‐Écosse.Les objectifs du colloque sont les suivants: 1) Informer les parties prenantes sur la science du homard tant au niveau national qu’à l’étranger 2) Découvrir des possibilités pour servir l’industrie 3) La voie à suivre pour soutenir la durabilité du homard grâce à la sciencecet évènement regroupera les scientifiques experts sur la croissance durable du homard de l’Atlantique ainsi que les parties prenantes de l’industrie.

 

Sur la photo : Roger Simon, consultant pour L’APPIM ainsi que Jean-François Laplante, biologiste pour Merinov.

Source : Fondation pour la pérennité du homard de l’Atlantique.


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X