Actualité cms5307.jpg

Publié le 6 septembre 2012 | par Webmestre

0

Des Madelinots confiants au lendemain du vote


 

Les Madelinots semblent confiants de la bonne marche d’un gouvernement minoritaire à Québec. Les élus des Îles espèrent même obtenir une plus grande écoute de la part du gouvernement, avec la vague péquiste qui a déferlé sur la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine.Les Îles-de-la-Madeleine sont bien souvent qualifiées de circonscription baromètre puisque les Madelinots ont traditionnellement tendance à voter du côté du parti porté au pouvoir. L’élection 2012 ne fait pas exception: le Parti québécois a toutefois été élu minoritaire.Des électeurs questionnés ce matin ont indiqué ne pas craindre de conséquences négatives. « On va donner la chance au coureur, un gouvernement minoritaire, ce n’est pas toujours un gouvernement où il se prend le plus de décisions. On espère que tous les projets de développement en cours vont continuer », a indiqué le président de Tourisme Îles de la Madeleine, Sébastien Cummings.Les élus municipaux consultés s’attendent aussi à des résultats positifs, puisque 76 % des Madelinots ont voté pour un changement. Le maire des Îles, Joël Arseneau, espère toujours obtenir une majoration automatique des budgets octroyés aux Îles, en raison de leur insularité, un projet endossé par le premier ministre Jean Charest en fin de campagne électorale.D’un point de vue plus global, le maire Joël Arseneau croit que la vague bleue, dans l’Est du Québec aura des effets positifs: « pour la durée du gouvernement minoritaire, la voix de notre région sera certainement forte à l’Assemblée nationale ».

La collaboration avec la nouvelle députée des Îles, Jeannine Richard, commence aujourd’hui.

 

 

 

Pour en savoir plus cliquez ici

 

 


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X