Actualité cms5315.jpg

Publié le 4 septembre 2012 | par Webmestre

0

Fin de campagne : suspense en Gaspésie et aux Îles


 

Le PQ menace de faire une percée dans trois circonscriptions de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Ce sont les circonscriptions de Gaspé, de Bonaventure et des Îles-de-la-Madeleine.Jean Charest a d’ailleurs ciblé les circonscriptions de Bonaventure et des Îles-de-la-Madeleine pour y effectuer un arrêt au cours de la fin de semaine. Il a demandé aux Gaspésiens et aux Madelinots de ne pas abandonner son parti.Si les libéraux ont annoncé plusieurs investissements importants quelques jours avant le lancement de la campagne électorale, dont le lancement d’un nouvel appel d’offres pour l’implantation de parcs éoliens ou la reconstruction de l’usine Unipêche MDM de Paspébiac, le PLQ s’est fait ensuite discret sur le front des engagements électoraux durant la campagne.Îles-de-la-Madeleine Le premier ministre a aussi tenu à se rendre aux Îles dans ses derniers jours de campagne pour appuyer le député sortant et candidat libéral, Germain Chevarie. Jean Charest a notamment promis qu’un gouvernement libéral considérerait les coûts de l’insularité dans ses calculs budgétaires. Candidats dans Îles-de-la-Madeleine    Germain Chevarie – Parti libéral (député sortant)    Jeannine Richard – Parti québécois    Georges Painchaud – Coalition avenir Québec    Yvonne Langford – Québec solidaire    Jonathan Godin – Option nationaleGaspéLe Parti québécois, notamment dans Gaspé, a sonné la charge dès le début officiel de la campagne. La chef du PQ, Pauline Marois, prenait alors la parole, installée juste à côté du restaurant du député sortant et candidat libéral, Georges Mamelonet. Dans la région, toutefois, le parti de Pauline Marois reste critiqué pour le fiasco de la relance de l’ancienne usine Gaspésia.Georges Mamelonet Georges Mamelonet, candidat libéral et député sortant de la circonscription de Gaspé.Le reste de la campagne a été à l’image d’une mer sans vent : calme et sans vagues. Les électeurs ont cependant dû attendre au 27 août avant que le candidat du PQ, Gaétan Lelièvre, se fasse plus agressif et propose rien de moins que la rétrocession du parc Forillon. Les candidats ont évité les attaques personnelles même lors des débats et ont surtout choisi d’axer leur campagne sur l’échange d’idées en évitant la confrontation.Candidats dans Gaspé    Georges Mamelonet – Parti libéral (député sortant)    Sylvain Roy – Parti québécois    Yvan Blanchard – Coalition avenir Québec    Éric Boucher – Québec solidaire    Frédéric DeRoy – Option nationaleBonaventureGaétan Lelièvre et Sylvain Roy, candidats du Parti québécois Gaétan Lelièvre et Sylvain Roy, candidats du Parti québécois  Photo :  Martin ToulgouatDans Bonaventure, c’est le projet de construire une cimenterie à Port-Daniel qui a surtout retenu l’attention. Damien Arseneault, le député sortant et candidat libéral a clairement affiché sa position sur l’évaluation environnementale de ce projet qui pourrait échapper au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). « On peut avoir une acceptabilité sociale sans avoir nécessairement un BAPE », a indiqué le candidat en cours de campagne. Pour sa part, son adversaire Sylvain Roy, du Parti québécois, s’est aussi prononcé pour le projet, mais « pas à n’importe quel prix. »Bonaventure, qui a été détenue par Nathalie Normandeau et auparavant par Gérard D. Lévesque est considéré comme un véritable bastion libéral.Toutefois, les frontières de la circonscription englobent maintenant les électeurs des secteurs de Port-Daniel-Gascons et de Chandler, où le projet de complexe de sciage d’Atlantic Fiber bat de l’aile. À trois jours du scrutin, Jean Charest est venu prêter main-forte à son candidat.Patricia-Chartier Patricia Chartier, candidate de Québec solidaire dans BonaventureCandidats dans Bonaventure    Damien Arsenault – Parti libéral ( député sortant)    Sylvain Roy – Parti québécois    Jean-Marc Landry – Coalition avenir Québec    Patricia Chartier (Québec solidaire)    Louis-Patrick Saint-Pierre (Option nationale)Matane-MatapédiaLe candidat péquiste dans Matane-Matapédia, Pascal Bérubé Le candidat péquiste dans Matane-Matapédia, Pascal BérubéÀ l’ouest dans Matane-Matapédia, la campagne a été plus sobre. D’ailleurs, l’absence du passage des chefs dans la circonscription laisse croire que la lutte sera moins serrée qu’ailleurs. Le député sortant et candidat du Parti québécois avait remporté la circonscription avec plus de 58 % des suffrages. La nouvelle circonscription inclut la Vallée de la Matapédia qui était le fief de la députée du Parti québécois Danielle Doyer depuis 1994.Candidats dans Matane-Matapédia    Pascal Bérubé – Parti québécois (député sortant)    Jean-Clément Ouellet – Parti libéral    Pierre D’Amours – Coalition avenir Québec    Diane Bélanger – Québec solidaire    Geneviève Allard – Option nationale    Lise Deschênes – Parti vert    Pascal Gauthier – Équipe autonomiste

 

Pour en savoir plus cliquez ici


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X