Actualité cms5233.jpg

Publié le 4 octobre 2012 | par Webmestre

0

Des Îles de la Madeleine à l’Île de Crète : des étudiants dressent un portrait comparatif du secteur des pêches et du tourisme.


 

Les Offices jeunesse internationaux du Québec ont soutenu la participation d’une dizaine d’étudiants du département des Sciences humaines du Campus des Îles de la Madeleine à un projet de stage de recherche et d’études, qui s’est déroulé sur l’île de Crète en Grèce du 1 au 16 juillet 2012. Ce projet de séjour à l’étranger est une composante du programme Amarres & Voilures qui propose aux étudiants du cégep de la Gaspésie et des Îles des expériences signifiantes par le développement de liens avec des intervenants locaux mais aussi d’ajouter à leur formation un stage international.

 

D’une part, il ont été amenés à s’impliquer dans un projet de recherche sur deux secteurs prédominants de leur communauté : la pêche et le tourisme et d’autre part, effectuer une étude comparative de ces mêmes secteurs de la vie insulaire de l’île de Crête, plus précisément à Agios Nikolaos, une ville de l’Est de la Crète, dans la région de Lassithi.

 

Les étudiants ont débuté ce projet dans le cadre du cours «Atelier d’intégration» (Automne 2011) du programme des Sciences Humaines. Ils ont eu à mener un travail de recherche sur les secteurs du tourisme et des pèches. Ils ont aussi participé à des ateliers de formation en rencontrant différents acteurs locaux des deux secteurs retenus : Association touristique régionale, Centre local de développement, Municipalité des îles, Conférence régionale des élus, Pêches et océans Canada, Centre de recherche en milieu insulaire et maritime. Le projet de séjour international a par la suite été mis en forme à l’intérieur du cours «Démarche d’intégration des acquis en sciences humaines» (Hiver 2012) et complété lors du séjour en Grèce.   

 

Sur le sol grec, ils ont eu une grande collaboration des autorités en place qui se sont impliqués dans leur projet. Les étudiants ont encore une fois procédé à la réalisation d’entrevues, assisté à des rencontres avec des acteurs du secteur du tourisme et de la pêche, et recueilli de l’information dans le but de rédiger des articles comparant divers aspects de ces deux secteurs privilégiés.

 

Un des objectifs pédagogiques de ce projet était de mieux faire connaitre aux participants les différents aspects du développement socio-économique de leur milieu mais aussi de permettre aux jeunes madelinots de vivre une expérience interculturelle marquante leur permettant de s’ouvrir au monde en comprenant les enjeux d’une autre région insulaire similaire à la leur.  

 

Un recueil de textes intitulé Étude comparative sur l’insularité : Les Îles de la Madeleine et la Grèce a été produit, vous pouvez le consulter ici.

 

 

 

 

LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec – est le regroupement d’organismes de mobilité internationale jeunesse, soit l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ), l’Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ) et l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ). LOJIQ a été mis en place en 2007 pour présenter une offre de service unifiée à la jeunesse québécoise, favoriser la mise en commun de l’expertise développée par chacun des organismes et poursuivre les objectifs de développement professionnel et personnel des jeunes adultes québécois dans un contexte international. LOJIQ est aussi reconnu en tant qu’acteur de la mise en oeuvre de la Politique internationale du Québec et de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014.

En 2007, LOJIQ a également fondé sa propre fondation, la Fondation LOJIQ. Elle soutient LOJIQ dans sa mission d’appuyer les jeunes adultes québécois dans la réalisation de leur projet à l’international.

 

 

Photo : © Alexandre Nadeau

 

Pour en savoir plus cliquez ici

 

 


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X