Actualité cms5091.jpg

Publié le 28 novembre 2012 | par Webmestre

0

Des réductions de 6 millions dans le réseau de la santé


 

Les centres de santé et de services sociaux de la Gaspésie et des Îles doivent réduire leur budget de 6 millions. Les plans de redressement doivent être déposés d’ici vendredi.À l’exception du Centre du Rocher-Percé, tous les autres centres de santé et de services sociaux (CSSS) de la région sont confrontés à une situation difficile.Déjà des déficits sont anticipés aux CSSS de Maria, de la Haute-Gaspésie, de Côte-de-Gaspé ainsi qu’à celui des Îles-de-la-Madeleine. Dans l’archipel, le CSSS traîne en plus un déficit accumulé de 10 millions de dollars.Pour sortir de l’impasse, la présidente de l’Agence de la santé de la Gaspésie et des Îles, Yolaine Galarneau, estime que tous doivent faire les choses autrement.Il faut, croit Mme Galarneau, transformer les pratiques. « Pour que les infirmières travaillent avec les infirmières auxiliaires, pour que les travailleurs sociaux travaillent avec des techniciens en assistance sociale. C’est une révision des pratiques que chacun peut faire », poursuit la présidente de l’Agence.Le plus important des défis des CSSS sera de diminuer le taux d’hospitalisation qui dépasse de près de la moitié celui de la moyenne québécoise.Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène selon Mme Galarneau, dont la dispersion de la population et les grandes distances. « On évoque aussi que nos médecins sont jeunes et qu’en début de pratique, on veut être sécuritaire et on a tendance à hospitaliser plus », ajoute Yolaine Galarneau.

 

Pour en savoir plus cliquez ici


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X