Actualité cms4447.jpg

Publié le 5 septembre 2013 | par Webmestre

Anick-Marie Bouchard : au bout du rêve !


 

Anick-Marie Bouchard, seule femme en solitaire du Sun Trip 2013, est arrivée au centre d’Astana, en 80 jours, exactement dans le timing qu’elle c’était fixé. «J’ai fait le tour de mon monde en 80 jours, c’est parfait», disait-elle avec fierté. Sun Trip, c’est 35 aventuriers en vélos solaires, un parcours de la France au Kazakhstan et un principe de liberté dans le choix du parcours. Si Anick-Marie n’avait guère d’expérience en matière de vélo ou de voyage à vélo, elle avait pourtant vite montré de quoi elle était capable, dès les premières étapes du périple. Elle pris ensuite un rythme de voyage plus lent que la majorité des participants, en prenant le temps de faire beaucoup de rencontres. En Bulgarie elle perdait une grosse semaine sur un problème technique lui imposant l’envoi d’une pièce de rechange. En Turquie elle accélérait, « jusqu’à faire deux étapes de plus de 200 km sur la côte de la mer Noire !». En arrivant au Kazakhstan, en avant dernière position, Anick-Marie était bien devenue une vraie aventurière à vélo, prête à bivouaquer dans le désert, à résister au vent et à surmonter la platitude infinie des steppes. «J’ai mis du temps à me faire à l’idée que j’étais en train de réaliser ce voyage à vélo solaire, mais en dépassant la barre des 6500 km je me suis dis que ça y est, je l’avais fait !», disait-elle lors des dernières heures de son périple, sans pour autant avoir l’intention de continuer à voyager à vélo, «j’ai maintenant hâte de refaire du stop…». Pour son arrivée, l’aventurière prenait le soin d’accrocher sur elle et sur son vélo tous les cadeaux que les gens ont pu lui faire sur la route, ou avant même le départ,  « j’ai envie d’être à la hauteur de ce que j’ai reçu pendant ce voyage». Elle prenait aussi le soin d’arriver vêtue d’une jupe, comme pour bien rappeler que sur son porte-bagages elle avait aussi apporté jusqu’ici un message fort pour les femmes du monde. «Le seul fait d’arriver à Astana c’est une manière de faire passer le message. Oui on peut voyager seule quand on est une femme. Oui on peut voyager seule à vélo solaire quand on est une femme»

Bravo Anick-Marie!

 Pour en savor plus

Source : The Sun Trip

Comments

comments


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑