MAG eglise

Publié le 30 décembre 2014 | par Magazine les Îles

1

Raconter l’année 2014…


Un article original publié dans

Dossier spécial tiré du Magazine LES ÎLES – Hiver 2014
NICOLAS ARSENEAU- Collaboration spéciale

Presque tout le monde le reconnaît, les Îles de la Madeleine sont uniques! Très souvent, il est question des paysages enchanteurs, de la culture traditionnelle qui perdure, de la chaleur des habitants, etc. Nous pourrions passer des heures sur les points positifs de ce coin de pays reconnu comme étant une véritable carte postale. Mais l’unicité de l’archipel se traduit aussi par l’insularité à laquelle doit faire face ceux qui habitent le territoire à l’année. En ce sens, en 2014, le gouvernement du Québec a reconnu, de manière formelle, le caractère unique du territoire madelinot en raison de son insularité. Une bataille que les Madelinots mènent depuis plus de dix ans et qui, on l’espère, aura des répercussions sur les prochaines décisions en provenance de Québec. Une reconnaissance qui n’est pas sans réjouir les principaux intéressés qui terminent une année bien remplie entre autres sur les plans politique, environnemental, sportif ou encore météo!

Après la neige… encore de la neige
Dès les premiers jours de janvier, il était question d’un record de température dans la région de l’Est du Québec et les Îles n’ont pas été épargnées. L’année a débuté avec d’importantes bourrasques de neige et nous avons même eu droit à une bombe météorologique, soit un système qui s’installe très rapidement et qui s’apparente à un ouragan.

Le froid et par le fait même, l’abondance de glace ont inévitablement eu des répercussions sur la saison de chasse aux phoques. Un couvert de glaces trop important empêche alors les 800 quelques chasseurs d’exercer convenablement leurs activités. Cela faisait plus de 30 ans que de telles conditions météorologiques ne s’étaient pas produites aux alentours des Îles. Cette exceptionnelle banquise a également nuit à la navigation dans le golfe pendant plusieurs semaines.

LA POLITIQUE

Screen Shot 2014-12-19 at 13.21.33Un député, mais pas de ministre
Au printemps, plusieurs pancartes électorales ont poussé ici et là tout au long de la route 199 laissant entrevoir des élections provinciales. Une lutte entre différents candidats s’est terminée par l’élection du représentant du Parti libéral du Québec, M. Germain Chevarie, à titre de député. Il sera également nommé adjoint parlementaire aux pêcheries, comme l’était sa prédécesseur Mme. Jeannine Richard. Malgré qu’il ne soit le seul député libéral de la région Gaspésie – Les Îles, c’est un député du Bas St-Laurent qui fut nommé responsable de la région.

Nous avons même eu droit à la visite du Premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, dans le cadre des activités entourant la mise à l’eau des casiers à homards, une période de prédilection pour de nombreux amateurs du célèbre crustacé. Quelques jours plus tard, nous apprenions également que M. Georges Farrah, ancien député libéral et maintenant PDG de la Société des Traversiers du Québec, avait été nommé secrétaire général associé, chargé du Secrétariat à l’implantation de la stratégie maritime du gouvernement Couillard, au ministère du Conseil exécutif.

Cet automne, ce fut au tour des élections scolaires d’alimenter nos discussions politiques alors que Mme Francine Cyr, finalement seule candidate à la direction, fut reconduite pour un autre mandat. De leurs cotés, messieurs Sony Cormier et Jules Arseneau ont été élus commissaires s’ajoutant à tout ceux qui le furent par acclamation.

L’ENVIRONNEMENT

Guérir, car nous n’avons pas su prévenir
Avec les années, l’environnement est devenu un véritable cheval de bataille pour ceux qui vivent dans des endroits aussi dépendants de leur milieu naturel comme les Îles de la Madeleine. C’est dans cette optique que la Municipalité a instauré le compostage du papier et du carton en début d’année afin d’améliorer le compost et d’abaisser les frais de transport des déchets. La Salicorne est quant à elle fière d’offrir un service de recharge gratuite aux utilisateurs de véhicules électriques via la première borne accessible à tous sur le territoire.

Screen Shot 2014-12-19 at 13.21.56De son côté, grâce aux programmes d’efficacité énergétique, Hydro-Québec annonce le prolongement de la durée de vie de la centrale thermique jusqu’en 2035, soit plus de dix ans au-dessus de ce qui était prévu initialement. La société d’État est ouverte à étudier un projet de serres chauffées par les résidus de chaleur. Mais, l’événement le plus marquant cette année fut certainement la fuite de pétrole, évaluée à plus de 100 000 litres aux abords du quai de Cap-aux-Meules via son oléoduc. Les travaux de décontamination ne sont toujours pas terminés au moment d’écrire ces lignes. Aux dires de plusieurs, il s’agit d’un véritable signal d’alarme auquel il faut s’attarder avant que d’autres déversements ou accidents fatals ne surviennent.

Cette année également, la compagnie d’asphaltage P&B Entreprises a appris qu’elle devra se conformer à certaines mesures pour traiter les odeurs qui émanent de sa production suite à un avertissement du ministère de l’Environnement. Finalement, plus de 50 ans plus tard, les élus municipaux des Îles de la Madeleine demandent à la Garde côtière canadienne de régler le problème d’écoulements de pétrole de l’épave du Corfu Island, un navire qui s’est échoué au large de L’Étang-du-Nord, interdisant même à tous l’accès à la plage pour une certaine période.

LE HOMARD

Screen Shot 2014-12-19 at 13.22.29Récolte historique
Avant même le début de la saison, le dossier Cap sur mer a fait couler beaucoup d’encre. Les deux usines de Gros-Cap et de Grande-Entrée qui transforment le crabe et le homard ont finalement repris leurs activités au printemps avec le début de la pêche sous la nouvelle direction de LA Trading. Cap sur mer est donc devenu La Renaissance des Îles.

La saison de pêche aux homards a débuté une semaine plus tard que prévue afin qu’un plus grand nombre de pêcheurs s’approvisionnent en appâts. Ce sont ces mêmes 300 et quelques pêcheurs qui ont terminé la saison avec un record historique de débarquements. Les conditions météorologiques étant idéales, aux dires de ceux qui y ont participé, c’est plus de 7 millions de livres d’homards qu’il s’est pêché ce printemps et cet été. Avec un prix moyen de 4,08$ la livre, nous avons eu droit à de nombreux échanges entre l’Association québécoise de l’industrie de la pêche et ceux qui récoltent la denrée, se terminant par une entente à l’amiable.

LA SANTÉ

Screen Shot 2014-12-19 at 13.22.49Notre CSSS reprend de la vie
Après une période plus difficile, nous avons eu droit à plusieurs bonnes nouvelles du côté du secteur de la santé et plus particulièrement du côté du CSSS. En premier lieu, la solidarité du personnel et des médecins a permis l’autofinancement des stationnements et ainsi d’éviter les frais aux usagers et bénévoles. Également, en plus de compter sur ses six inhalothérapeutes qui offrent leurs soins au bloc opératoire, à domicile et en consultation externe, le CSSS peut maintenant compter sur VitalAire pour assurer un service aux Madelinots épris avec des problèmes d’apnée du sommeil. Finalement, le ministre de la Santé Gaétan Barrette a déposé un amendement à son projet de loi 10 sur la réforme du système de santé pour créer un Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) autonome aux Îles de la Madeleine, indépendant de celui de la Gaspésie. L’indépendance et la distance géographique ont donc eu raison de notre sort.

LES DRAMES ET LES MÉSENTENTES

Screen Shot 2014-12-19 at 13.23.10Une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule
En juin dernier, une chicane entre pêcheurs au large résulte en une agression armée. En effet, dans l’altercation, une des victimes aurait reçu un ou plusieurs coups très sévères à la tête, à l’aide d’un objet contondant. Le tout nécessitant une enquête conjointe entre la Sûreté du Québec et la Garde côtière. Toujours du côté de l’Est des Îles, l’église Sacré-Coeur de Grande-Entrée a été la proie des flammes. Le feu a pris naissance dans l’immeuble construit en 1899 qui abritait également un salon funéraire le réduisant à néant.

Malgré une excellente saison touristique, la CTMA a vu planer au-dessus d’elle tout au long de l’été des négociations et des menaces de grève de la part de ses 20 officiers sans contrat de travail depuis le début de l’année. Deux conciliateurs ont même été nommés par le gouvernement fédéral afin d’améliorer la communication entre les différentes parties concernées.

LES NOUVELLES ALLIANCES

Pour le meilleur et pour le pire
Il n’est pas toujours évident de trouver comment affronter la concurrence et c’est pourquoi en 2014, différentes industries madeliniennes ont plutôt opté pour des partenariats. Par exemple, l’offre d’un séjour regroupant l’Hôtel de Glace et l’observation des blanchons aux Îles de la Madeleine, deux attractions uniques en Amérique, est maintenant disponible tant pour la clientèle québécoise qu’internationale.

Screen Shot 2014-12-19 at 13.23.28Après réflexions, les Coops des Îles ont décidé de s’approvisionner désormais principalement chez Sobeys-Québec et ainsi de s’afficher sous la bannière IGA. Les trois marchés d’alimentation promettent entre autres une livraison en magasin plus fréquente tout en conservant la formule coopérative. La Caisse Desjardins des Ramées augmentera considérablement son volume d’affaires et son nombre de membres puisqu’un regroupement entre celle-ci et la Caisse de Fatima a été voté en juin dernier. L’institution financière coopérative promet de poursuivre son apport considérable dans la société et de devenir un levier économique encore plus important.

Finalement, cet automne, la Municipalité des Îles de la Madeleine a conclu une entente avec la Ville de Montréal pour développer des liens économiques, culturels et touristiques. Peu de détails sont connus encore à ce sujet, mais cette alliance pourrait permettre à l’archipel de profiter du rayonnement de la métropole québécoise pour faire connaître ses différents produits et services notamment dans le secteur touristique. En espérant que les différents partenariats mentionnés ci-haut iront au-delà de la nuit de noce.

LES ANNIVERSAIRES

Screen Shot 2014-12-19 at 13.25.31Des chandelles significatives
Avec les années, les entreprises, coopératives, associations et autres regroupements prennent de l’expérience et savent tirer leur épingle du jeu afin de perdurer dans une société insulaire comme la nôtre. Parmi les anniversaires de marque, notons entre autres le centre d’enseignement collégial des Îles qui a célébré son trentième anniversaire en mai dernier. Le directeur du pavillon Denise-Leblanc, M. Serge Rochon, en a d’ailleurs profité pour annoncer un projet de rénovation qui permettrait d’améliorer les infrastructures où environ 150 étudiants s’adonnent à des études postsecondaires.

De son côté, l’Association des personnes handicapées des Îles (APHI) a eu 40 ans en 2014 et a su tirer profit d’un autre anniversaire, soit celui de la Boulangerie Madelon. En célébrant de son côté ses 50 ans, cette dernière a organisé un après-midi familial afin de remercier sa clientèle et d’amasser de l’argent pour l’APHI. Même anniversaire du côté des Entreprises Léo Leblanc et fils qui ont également soufflé leurs 50 chandelles au cours des derniers mois.

LES SPORTS

Screen Shot 2014-12-19 at 13.25.48Des Madelinots parmi les meilleurs
Il est surprenant de constater à quel point, les jeunes Madelinots se démarquent dans le sport élite et ce dans diverses disciplines. Étant donné le manque d’infrastructures et le faible bassin de population, à première vue, l’archipel ne semble pas le meilleur endroit pour faire naître de tels sportifs prometteurs, et pourtant.

La dernière année en fut certainement une très belle pour Hugo Barrette qui a pris le quatrième rang de l’épreuve du keirin, en janvier dernier, à la Coupe du monde de cyclisme sur piste de Guadalajara, au Mexique. Le double champion canadien individuel a pris également part aux Jeux du Commonwealth en plus d’accéder à la deuxième marche du podium des Championnats panaméricains de cyclisme sur piste, disputés à Aguascalientes, au Mexique. La route vers le rêve olympique se poursuit.

Quant à elle Jessica Cormier peut se targuer d’avoir été la première madelinienne a participer au camp de sélection de l’équipe nationale féminine de hockey de Team Canada dans la catégorie des moins de 22 ans, qui se déroulait à Calgary. Après s’être rendue très loin dans le processus, Jessica s’est ensuite dirigée vers les Carabins de l’Université de Montréal où elle avait été recrutée quelques mois auparavant.

Toujours en hockey, après une saison dans la East Coast et la ligue américaine, Vincent Arseneau a eu la chance de se faire valoir au camp des recrues des Kings de Los Angeles l’été dernier. Il poursuit maintenant son évolution avec les Monarchs de Manchester, le club école de cette même équipe professionnelle.

Screen Shot 2014-12-19 at 13.26.55Le point culminant en sol madelinot cette année, en matière de sport, fut certainement la visite de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) pour deux matchs hors-saison entre les Cataractes de Shawinigan et les Wildcats de Moncton. Des rencontres très significatives pour le jeune Emmanuel Aucoin de Fatima qui évolue cette année avec la formation du Centre-du-Québec.

Mention spéciale à Alexis Loiseau qui progresse lui aussi dans ce circuit au sein de l’Océanic de Rimouski et qui à la suite d’un excellent début d’année fut promu à titre de capitaine de l’équipe (en date de rédaction de cette rétrospective, Il était le meilleur pointeur de la LHJMQ).

L’École de cirque des Îles n’est pas en reste et s’est réjouit de la présence de deux jeunes Madelinots talentueux au Camp d’été de l’École nationale de Cirque de Montréal, soit Aurélie Presseault et Éloi Gaudet. Et tout ça, sans parler des nombreuses récompenses récoltées à travers les différentes compétitions régionales et provinciales auxquels participent de nombreux jeunes, que ce soit au hockey, au badminton, au volleyball, en natation, en patinage artistique et j’en passe.

LA CULTURE

Screen Shot 2014-12-19 at 13.27.17Une touche madelinienne ici et là
Pionnier dans le domaine culturel des Îles, le diffuseur régional Au Vieux Treuil a remporté les honneurs de l’industrie cette année pour sa programmation estivale. Le Prix Réseau d’été SODEC leur a été décerné en raison du nombre impressionnant de représentations et de spectateurs pendant l’été 2014, pour l’audace et l’innovation d’une toute petite équipe inventive et bien rodée. D’ailleurs, c’est nul autre que le pianiste virtuose québécois Alain Lefèvre qui a inauguré la saison en offrant une prestation spéciale aux Madelinots en guise de soutien aux efforts de restauration de l’église et de diffusion en arts de la scène.

Le court métrage de la jeune cinéaste Joëlle Arseneau intitulé Ancrage a été présenté au «Short film corner», le rendez-vous du court métrage qui se déroule parallèlement au célèbre festival de Cannes.  Autre fait intéressant, Naufrages, un texte de Pascal Chevarie mis en scène par Patrick Quintal, a pris l’affiche pour une quinzaine de représentations du côté de Sherbrooke et de Moncton.

Une grande majorité de gens sait que le Canadien de Montréal a connu tout un printemps en séries éliminatoires, mais peu savent que c’est le Madelinot Yves Aucoin qui était derrière le spectaculaire avant match contre Tampa Bay.  Sollicité un peu partout sur la planète, le président de 4U2C réussit toujours à provoquer des frissons à ceux qui participent aux événements sur place ou encore ceux qui le regarde via une retransmission vidéo.

Screen Shot 2014-12-19 at 13.28.22Quant à lui, Nigel Quinn a remporté les honneurs alors que l’une de ses photos figure au rang des meilleurs portraits de l’année du magazine new-yorkais PDN (Photo District News). Par le biais d’un concours, l’artiste avait soumis ce cliché du pêcheur Denis Cormier.

Le caméraman sous-marin Mario Cyr s’est encore illustré cette année pour ses prises de vue à couper le souffle et ses expériences artistiques hors du commun. Le directeur photo sous-marin le plus prisé des productions les plus prestigieuses à même su profiter d’une très grande visibilité médiatique lors de son passage sur le talk-show l’Été indien produit et animé par Julie Snyder diffusé à travers la francophonie.

Finalement cet automne, l’œuvre commémorative dédiée aux marins disparus en mer a été installée à la Place des gens de mer. Elle avait été choisie en début d’année dans le cadre d’un concours coordonné par le Centre d’artistes en arts actuels, AdMare. L’œuvre d’Huguette Joncas représente une barque suspendue dans un cadre tridimensionnel qui évoque le voyage, la traversée accomplie soit par les vivants, soit par les morts.

LES HONNEURS

Et le prix est remis…
Screen Shot 2014-12-19 at 13.28.31Chaque année apporte son lot de lauréats et 2014 n’en a pas fait exception. À travers diverses remises prix, plusieurs Madelinots ont su se démarquer et convaincre le jury de leur remettre les honneurs. Parmi les plus cités cette année, on retrouve certainement la Fromagerie du Pied-De-Vent qui a reçu le Prix Réussite inc. pour la région Gaspésie-Les Îles dans le cadre du Concours québécois en entrepreneuriat en plus d’être en nomination aux prix Caseus et de récolter deux prix au dernier gala des Éloizes de la Chambre de commerce. De son côté, la ferme avicole Bourgeois Dumont a reçu une médaille d’argent dans le cadre de la 125e remise des prix de l’Ordre national du mérite agricole qui avait lieu à Carleton-sur-Mer.

Quelques jours avant de mettre sous presse, nous avons également appris que l’agence Gemini se méritait rien de moins qu’une reconnaissance internationale via le prestigieux site designanddesign.com. Le jury à déterminé les pièces conçues par l’entreprise digne de mention pour une vitrine. C’est donc dire que Gemini aura la chance de voir certaines de ses œuvres exposées sur le site Internet, une véritable référence dans le domaine du design.

Sur le plan individuel, notons que Jean-Sébastien Aucoin de Fatima a été le lauréat régional qui a représenté la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine à l’Activité nationale de reconnaissance de la participation citoyenne des jeunes. Pour sa part, Jean-Guy Villeneuve a reçu la plus haute distinction remise par le Comité sur le civisme, soit la médaille du civisme. Cette distinction est décernée par le gouvernement du Québec à une personne qui a accompli un acte de civisme dans des circonstances. En sauvant quelqu’un de la noyade en risquant sa propre vie comme il l’a fait, Monsieur Villeneuve était alors tout désigné pour récolter cette mention.

Finalement, dans son ensemble, il a été reconnu que les Îles possèdent la meilleure eau municipale du Québec et que l’agglomération des Îles de la Madeleine devait être finaliste aux Grands Prix de la ruralité.

Screen Shot 2014-12-19 at 13.29.06Elle s’appelle Mme Élizabeth Richard-Décoste et le 5 novembre de cette année, elle a soufflé les 106 chandelles symbolisant les 106 années de son existence. Née en 1908, elle a donc connu les affres de la Première Guerre mondiale, la grande crise des années trente, la Deuxième Grande Guerre mondiale, la révolution tranquille et quoi encore…

Évidemment l’année 2014 fut le théâtre d’un très grand nombre de moments uniques et d’événements mémorables. Il a également été possible de suivre le déroulement ou encore le dénouement de certains dossiers des années précédentes. Nous n’avons qu’à penser à l’assurance-emploi ou encore au naufrage de l’Acadien II qui sont revenus à quelques reprises dans l’actualité des douze derniers mois. Certes, il est bien de s’arrêter et de visualiser les derniers mois pour apprendre ou tout simplement afin de constater le chemin parcouru, mais il est également important de regarder vers l’avant. C’est dans cette optique que la communauté madelinienne s’est offerte le projet Horizon 2025 qui permet de dresser un itinéraire et ainsi de prendre en main le développement du territoire. En espérant que les événements survenus au cours de la dernière année serviront un temps soit peu à peaufiner cette vision globale qui nous permettra d‘améliorer la qualité de vie insulaire, tant sur le plan économique, culturel, environnemental et du transport.

 

 

Source : Magazine LES ÎLES



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X