Insolite fred

Publié le 2 février 2016 | par Webmestre

0

Les marmottes verront-elles leur ombre?

Auteur 1


En ce 2 février 2016, Fred, la marmotte de Val-d’Espoir en Gaspésie a vu son ombre; l’hiver se prolonge de six semaines d’après les prédictions de la petite bête météorologue.

Quant au célèbre Punxsutawney Phil, le rongeur n’a pas vu son ombre. La marmotte américaine contredit donc la marmotte québécoise et annonce que le printemps sera hâtif.

Qui aura raison?


La croyance veut que le rongeur, tiré de son sommeil hivernal, sorte de son terrier. Si le ciel est couvert, elle ne verra pas son ombre et demeurera à l’extérieur, signe que l’hiver se terminera bientôt. Si, au contraire, le soleil brille, elle prendra peur en voyant son ombre et retournera se cacher sous terre, indiquant que l’hiver durera six semaines supplémentaires.

Une vieille tradition

La tradition du jour de la marmotte s’inspire de la Chandeleur, une fête religieuse chrétienne qui commémore la présentation de l’enfant Jésus au Temple de Jérusalem, également célébrée le 2 février. Selon la coutume, une Chandeleur ensoleillée annonce encore six semaines d’hiver, et une journée grise signifie un printemps hâtif. Mais l’idée de se fier au comportement d’un animal pour prédire l’arrivée du printemps se rapporte également à d’anciennes croyances populaires européennes. Les agriculteurs observaient la fin de l’hibernation d’un animal, que ce soit l’ours, le blaireau ou le hérisson, selon les régions, afin de déterminer le meilleur moment pour ensemencer leurs champs. Ces croyances ont été importées en Amérique du Nord par les colons germaniques, qui se sont principalement installés en Pennsylvanie. Ne trouvant pas de blaireaux en Amérique, ils ont attribué des pouvoirs divinatoires à un animal plus commun sur le nouveau continent : la marmotte.

Fred la marmotte au Québec

Depuis quelques années, Fred la marmotte fait ses prédictions à Val D’Espoir, en Gaspésie. Une journée spéciale est organisée autour de la sortie de Fred, qui a lieu autour de 7 h. En 2015, elle a prédit un printemps tardif, tandis qu’en 2014, elle avait prédit un printemps précoce.

Phil : la vedette américaine

Dans la ville de Punxsutawney, en Pennsylvanie, le jour de la marmotte est l’occasion d’une grande fête depuis plus de 120 ans. Phil est la marmotte «officielle» des États-Unis. Les membres de l’ « Inner Circle », une organisation qui prend soin du rongeur durant toute l’année, affirment que toutes les autres marmottes oracles sont des imposteurs; seul Phil peut réellement prédire l’arrivée du printemps, et sa prédiction est toujours exacte!

Même si l’espérance de vie d’une marmotte est d’environ 10 ans, la légende veut qu’il n’y ait eu qu’un seul Phil, et que celui-ci tiendrait sa longévité d’un élixir magique. La ville de Punxsuatawney et son célèbre rongeur apparaissent dans le film Groundhog Day, mettant en vedette Bill Murray.

En février 2015, le Service de police de la municipalité de Merrimack, au New Hampshire, a fait rigoler les internautes en publiant sur sa page Facebook un mandat d’arrestation contre la marmotte Phil. En fait, on reproche au rongeur d’avoir omis de spécifier que les six semaines restantes à l’hiver –selon sa prédiction- se feraient sous une « montagne de neige », peut-on lire.

Willie en Ontario

À l’entrée de la ville de Wiarton, dans le comté ontarien de Bruce, est érigée une énorme statue de marmotte, en l’honneur du rongeur Willie. Cette marmotte albinos tiendrait son don de clairvoyance du fait qu’elle soit née exactement sur le 45e parallèle, à mi-chemin entre l’Équateur et le pôle Nord. Willie est décédé en 1999, deux jours avant la date de sa prédiction annuelle, à l’âge vénérable de 22 ans. Son successeur, Wee Willie est mort en 1996, pour être remplacé par Wee Willie 2, qui assure toujours la relève à ce jour. Un festival est organisé chaque année à Wiarton. L’heure de la prédiction est prévue à 7 h.

Willow passe l’arme à gauche!

La marmotte nommée Willow, qui résidait dans le Centre de réhabilitation de la vie sauvage des Prairies à Winnipeg, est décédée vendredi en soirée, à peine quelques jours avant le jour de la Marmotte. Willow était née en mai 2010 selon le Centre, qui avait reçu la marmotte après que sa mère a été tuée par un chien. Une patte brisée avait empêché son retour dans la nature. Trop accoutumée à la présence des humains, elle avait dû rester au Centre.

 

 

LA UNE : Fred la marmotte – Copie d’écran

 


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X