Actualité 151207_fd7g6_rci-anderson-peta_sn635

Publié le 2 mars 2016 | par Radio-Canada

4

Chasse au phoque : Pamela Anderson demande à Justin Trudeau d’intervenir


Pour en savoir plus

L’actrice Pamela Anderson revient à la charge et demande au premier ministre Justin Trudeau de mettre fin aux subventions destinées à la chasse au phoque.

La chasse n’a pas encore débuté au large de Terre-Neuve, mais le groupe Pour une éthique dans le traitement des animaux (PETA) compte bien se faire entendre avant qu’elle commence.

La vedette de l’émission Alerte à Malibu prête son nom au mouvement d’opposition à la chasse aux phoques encore une fois et demande au gouvernement fédéral d’intervenir.

Dans sa lettre adressée au premier ministre, Pamela Anderson demande aussi une rencontre officielle avec lui sur le sujet.

Elle insiste sur le fait qu’il y a eu un changement de premier ministre depuis la dernière chasse au phoque, l’année dernière.

Pamela Anderson fait aussi les louanges de Justin Trudeau en l’applaudissant pour sa position sur la communauté LGBT et sur la crise syrienne.

La chasse aux phoques commence normalement à la fin mars ou au début avril au large de Terre-Neuve et a lieu un peu plus tôt au large des Îles-de-la-Madeleine.

« Même si elle a fait sa fortune en montrant son corps dénudé, je peux vous dire que ce n’est pas avec ça qu’elle va convaincre les gens d’arrêter de chasser le phoque. »— Denis Longuépée, président de l’Association des chasseurs de phoques des Îles-de-la-Madeleine

 

Le président de l’Association des chasseurs de phoques des Îles-de-la-Madeleine, Denis Longuépée, n’a pas tardé à réagir. « Quand on sait que c’est une ressource abondante, une ressource naturelle et on ne veut pas l’exterminer. On veut juste l’exploiter à sa juste valeur », précise-t-il.

« Autrefois on chassait seulement pour la fourrure, aujourd’hui on chasse pour l’huile, on chasse pour le collagène, on chasse pour la fourrure et la viande. On chasse pour l’animal au complet », ajoute-t-il.

Malgré la perte du marché européen, les transformateurs espèrent toujours percer le marché chinois.


À lire aussi :

 

Avec les informations de Stéfan Thériault
LA UNE : L’actrice Pamela Anderson s’oppose à la chasse au phoque depuis plusieurs années.  Photo :  Akira Suemori

Comments

comments





4 Responses to Chasse au phoque : Pamela Anderson demande à Justin Trudeau d’intervenir

  1. Ginette Renouf a dit :

    Si on écoute ces dames qui portent des vêtements faits de cuir : des chaussures, jupes, vestes, pantalons, sacs à main, des porte-clefs et porte-monnaie, etc. Il faudrait leur demander de cesser d’utiliser le cuir et de passer au plastic.

    Il faudrait arrêter de manger le porc, le boeuf, le poulet, l’agneau, etc. C’est injuste de s’en prendre seulement à la chasse au phoque.

    Il faudrait leur donner des séances de déprogrammation mentale en les faisant travailler sur place avec les chasseurs et les transformateurs du phoque.

  2. Louise a dit :

    Pourquoi ces vedettes sur le déclin ne vont pas voir ailleurs, la Chine pour ne pas la nommée, où on élève des animaux dans des conditions horribles en plus de les ÉCORCHÉ vif?……un video a circulé sur Facebook. Insoutenable!!!

  3. gus lapierre a dit :

    « Autrefois on chassait seulement pour la fourrure, aujourd’hui on chasse pour l’huile, on chasse pour le collagène, on chasse pour la fourrure et la viande.

    AUTREFOIS ELLE CHASSAIT POUR SE FAIRE FOURRER AUJOURDH’UI ELLE CHERCHE DES CAUSES PARCE QU’ELLE N’A PLUS DE VIANDE…..

  4. BERTELOOT a dit :

    Si elle donne ses dollars en compensation aux chasseurs dont c’est leur moyen de survie ce serait compréhensible, elle est venue en FRANCE, pour que l’on mette fin au gavage de oies et canards, il faudrait demander à MONSANTO de cesser d’empoisonner le Monde , humains et animaux (
    Acide 2,4-dichlorophénoxyacétique’arrêter d’empoisonner le monde avec ses pesticides) dont le célèbre et désastreux agent orange, VIETNAM, INDE (accident de BOPAL) et actuellement l’ARGENTINE avec ses nombreux cas ne naissances d’enfants « diformes » et d’animaux qui présentent les symptômes de malformations multiples du fait de nourritures empoisonnées. Voir les effets du GLYPHOSATE et semences génétiquement modifiées : soja et maïs pour ne citer que ceus là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X