Actualité phoque-gris

Publié le 20 décembre 2016 | par Radio-Canada

D’autres scénarios pour relancer l’industrie du phoque


Pour en savoir plus

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie, se désole du refus du ministère de l’Environnement d’autoriser l’abattage de1200 phoques gris sur la réserve écologique de l’Île Brion. Des scénarios sont à l’étude pour relancer cette industrie.

Selon le député Chevarie, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a formé un comité d’urgence, et étudie trois scénarios pour relancer l’industrie du phoque aux Îles. « Il y a possibilité en mer, dans d’autres lieux, d’autres provinces, mais c’est sûr que ça représente des défis », explique Germain Chevarie.

Le député donne en exemple, la possibilité de chasser le phoque sur les berges de l’Île de Sable.

«On pense que le projet va coûter un peu plus cher ailleurs, mais le MAPAQ s’avance pour affirmer qu’on sera présent pour soutenir cette alternative-là.» – Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine

Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine

Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine Photo : Radio-Canada/Line Danis

L’autre scénario pourrait être de soutenir financièrement la chasse au phoque du Groenland à Terre-Neuve, comme cela s’est fait l’hiver dernier.

Le MAPAQ devrait rendre une décision dans ce dossier dans les prochaines semaines.


À lire :

 

LA UNE : Un phoque gris Photo : La Presse canadienne/Andrew Vaughan

Comments

comments





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑