buzz du web : Les rumeurs de la mer

Les rumeurs de la mer est une installation sonore composée de centaines de bambous – habituellement utilisés en Thaïlande comme brise-vagues pour freiner l’érosion de la côte – avec une flûte à leur bout. Un orchestre de flûtes de bambous, interprété par les vagues, produisant des concerts uniques 24h/24h, dépendant de la marée, puis de la direction, du tempo et de la force des vagues.

 
Un ponton flottant central, à Ko Kwang, permet d’apprécier l’installation sonore : les flûtes, disposées autour d’une petite plateforme, au bout de la jetée, entourent alors l’auditeur qui peut écouter le concert du jour, selon l’intensité des vagues.

Chacun des bambous a, à son extrémité, une flûte (à l’envers, embouchure vers le bas), de la sonorité de la flûte thaïlandaise (Kluhi). Au bas du bambou, un trou latéral permet à l’eau d’entrer et de sortir.

DSCF8001_-_export

Chaque vague entre dans le tube (le bambou a été évidé auparavant), poussant la colonne d’air jusqu’à la flûte qui est ainsi interprétée par la mer.

Les habitants de Khlon Prasong, près de Krabi, ont déménagé cinq fois durant les trente dernières années : ce n’est pas parce qu’ils sont nomades, c’est l’érosion de la côte qui les pousse à partir. Un petit village près de Bangkok (Ban Khun Samut Chin) est en train de disparaître à cause de la montée du niveau de la mer. Ce sont deux exemples parmi tant d’autres…

FLXB2118-7-for-web

Pour briser les vagues et lutter contre le phénomène d’érosion, les villageois utilisent des barrières de bambous.


Félix Blume est artiste sonore et ingénieur du son. Il vit et travaille actuellement entre le Mexique et la France. Son travail, centré sur l’écoute, nous invite à vivre des expériences sonores, participant ainsi à transformer notre perception de l’environnement.

Source : Viméo

Comments

comments


À propos de l'auteur

Webmestre



Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑