Actualité long-format-crabe-baleine-noire-marcel-le-breton

Publié le 6 décembre 2018 | par Radio-Canada

La baleine noire, bête noire des industriels de la pêche


Pour en savoir plus

Ottawa crée un fonds pour favoriser l’accès aux marchés pour les poissons et les fruits de mer canadiens. Les industriels croient qu’il servira surtout à revamper l’image de l’industrie, entachée par la situation des baleines noires.

Ce fonds appuiera entre autres des stratégies d’images de marque et de promotion des produits de la mer. Cette enveloppe de 42 millions de dollars est assurée par une contribution du fédéral et des provinces et territoires. Le vice-président de l’entreprise E. Gagnon et Fils à Sainte-Thérèse-de-Gaspé, Bill Sheehan, soutient que la mort des baleines noires a entaché la réputation de l’industrie. Le Canada est un peu mal vu présentement, on nous parle souvent des baleines noires lorsqu’on fait des voyages à l’extérieur comme au Japon, d’où j’arrive, raconte Bill Sheehan. La directrice générale de Gaspé Cured, Rachel Tardif, abonde dans le même sens. Selon elle, il s’agit d’un enjeu important et la réputation du Canada à l’étranger leur nuit. C’est très politique et je pense qu’il y aurait intérêt à rehausser notre image et mettre de l’avant les efforts que notre gouvernement met place pour remédier à la situation, mentionne la directrice générale.

LA UNE : En mer les goélands ne sont jamais très loin, tout comme les autres navires. Photo : Radio-Canada / Héloïse Bargain

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑