Affaires ccim_60130.jpg

Publié le 24 janvier 2019 | par Chambre de Commerce

0

Les entreprises madeliniennes en croissance pour une quatrième année consécutive


La Chambre de commerce des Îles, dans une consultation rapide de ses membres tenue à la mi-janvier, a posé quelques questions ayant pour but de connaître la situation des entreprises de l’archipel en ce début d’année.

Plus de 50 personnes ont répondu aux questions.

De façon générale, l’embellie amorcée en 2015 s’est poursuivie en 2018. Les résultats ne surprendront personne.

Voici ce qu’il peut en être tiré :

  • Par rapport à 2017, plus de 60 % des répondants disent avoir vu le chiffre d’affaires de leur entreprise croître en 2018. À l’opposé, moins de 5 % disent l’avoir vu diminuer en 2018. Déjà, les années 2015, 2016 et 2017 étaient des années de croissance pour les entreprises.
  • En questionnant sur la rentabilité plutôt que le chiffre d’affaires, c’est près de 50 % des répondants qui ont vu leur rentabilité augmenter et près de 35 % des répondants qui disent avoir eu une rentabilité comparable à l’année précédente. La croissance du chiffre d’affaires a donc généré des bénéfices pour une bonne partie des entreprises.
  • On peut donc conclure que la situation des entreprises s’est grandement améliorée au cours des quatre dernières années. Après des années plus difficiles de 2012 à 2014, les entreprises se portent mieux.
  • Pour 2019, les 2/3 des répondants anticipent l’année positivement, tandis que le 1/3 des répondants l’anticipent prudemment. Les répondants ont un optimisme comparable à celui exprimé à pareille date l’an dernier.
  • Tant pour les résultats de 2018 que pour les anticipations de 2019, la performance de l’économie, notamment les industries de la pêche et du tourisme, est le facteur le plus important. Cependant, plusieurs répondants ajoutent le travail fait dans l’entreprise (investissements, lancement de nouveaux produits, repositionnement de l’entreprise, etc.) comme facteur important.
  • Près de 70 % des répondants auraient besoin de recruter des employés additionnels pour arriver à une opération optimale de leur entreprise. Chez ces entreprises, c’est une moyenne de 20 % d’employés additionnels qui serait souhaitée. Le niveau de confiance de pouvoir recruter ces travailleurs additionnels est inférieur à 50 %. Cependant, certains répondants sont très optimistes.

La méthodologie de récolte et d’analyse de cette consultation ne rencontre pas les standards rigoureux d’un sondage. Il faut donc lire ce texte avec prudence. Cependant, il donne un bon aperçu de ce que pensent les gens d’affaires de l’archipel de la situation en ce début d’année.

La Chambre de commerce des Îles remercie les membres qui ont répondu au questionnaire.

** Cette consultation s’est tenue avant l’annonce par le Gouvernement du Québec de sa décision d’abroger le décret concluant un contrat de service de gré à gré avec CTMA et la reprise des consultations.

Crédit photo COOP IGA l’Unité


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Chambre de Commerce

La Chambre de commerce des Îles-de-la-Madeleine est un regroupement de près de 225 membres, gens d’affaires des Îles-de-la-Madeleine. Elle a pour mission de veiller à la mise en place et au respect de conditions et d’infrastructures propices au développement économique de l’archipel, à la réussite de ses membres, et conséquemment, à la prospérité de la communauté madelinienne.



Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X