Actualité surete_OK

Publié le 15 février 2019 | par Radio-Canada

5 Gaspésiens et 2 Madelinots en cour pour trafic de drogues


Pour en savoir plus

Sept individus de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine ont comparu jeudi après avoir été arrêtés dans le cadre du projet Oursin, qui visait à démanteler un important réseau de trafiquants de drogues lié aux Hells Angels.

O’Neil Aubut, Kelly Aubut et Édith Parent, de Rivière-au-Renard, ont été remis en liberté après leur comparution au palais de justice de Percé. Ils seront de retour en cour le 11 mars. Florian Aubut, de Rivière-au-Renard, et Pierre Brotherthon, de L’Anse-aux-Gascons, ont quant à eux comparu jeudi au palais de justice de Rimouski. Ils demeureront détenus jusqu’à leur retour en cour le 20 février. Roger Aucoin et Henri Martinet, des Îles-de-la-Madeleine, ont également comparu jeudi, par visioconférence, au palais de justice de Rimouski. Ils demeurent détenus, mais seront transférés à Percé pour leur retour en cour prévu le 20 février. Selon la Sûreté du Québec, ces trafiquants contrôlaient la vente et la distribution de drogues de synthèse et de cocaïne au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie, aux Îles-de-la-Madeleine ainsi qu’au Nouveau-Brunswick. L’opération a permis aux policiers d’arrêter 32 personnes et de saisir 6 kilos de cocaïne, 232 000 comprimés de métamphétamines, 625 000 $ en argent, de même que 23 armes à feu.

LA UNE : Cinq Gaspésiens et deux Madelinots ont été arrêtés jeudi par la Sûreté du Québec. Photo : Sûreté du Québec

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑