Actualité mag

Publié le 26 avril 2019 | par Magazine les Îles

L’insularité… Plus que jamais !


Un article original publié dans

Depuis le début des années 2000, la prise en main des leviers de développement économique par les entrepreneurs et les intervenants de l’archipel est manifeste. Nous pouvons en être fiers.

Vivre sur une île amène son lot de contraintes, mais la créativité, la force du travail et des outils adaptés ont permis d’être concurrentiels. La pêche et le tourisme vont bien, et l’économie est plus solide que jamais.

Le décret reconnaissant le statut particulier lié au caractère insulaire et les contraintes structurelles de l’agglomération des Îles-de-la-Madeleine, qu’on appelle communément le décret sur l’insularité, adopté par le gouvernement du Québec en 2016, a pour objectif de ramener les résidents, entreprises et institutions des Îles à un niveau d’opportunité comparable à celui des autres Québécois. En d’autres mots, compenser certains coûts additionnels à vivre sur une île, avoir les instruments pour prendre nos propres décisions et nous rapprocher des marchés et des services disponibles dans le Québec continental. Ce décret sera un outil d’envergure à la disposition des Madeliniennes et Madelinots s’il est utilisé à son plein potentiel.

Le transport maritime est à la croisée des chemins. Les décisions qui seront prises concernant les contrats d’exploitation de la traverse Cap-aux-Meules – Souris et de la desserte maritime / service de croisières Montréal – Cap-aux-Meules (durée du contrat, propriété des navires, opérateur, etc.) donneront un signal important de ce que sera le développement de l’archipel dans les années à venir.

Dans la gestion du transport maritime, nous bénéficions de la présence d’une entreprise majeure dans notre économie. À la différence des alumineries ou des entreprises forestières dans d’autres régions, notre grande entreprise est gérée par notre communauté et y appartient.

Le transport aérien s’est amélioré ces dernières années. Des défis demeurent, les infrastructures sont à améliorer, trop de vols sont encore annulés, mais un pas en avant important a été fait.

Nous avons pris du retard sur le déploiement du service Internet. Nous allons le rattraper. Le transport des données est aujourd’hui aussi important que le transport des marchandises et des personnes.

Les changements climatiques forcent une transition énergétique et une course contre la montre pour protéger nos berges. En raison de l’ampleur, des investissements, des emplois, de l’innovation, du développement d’expertise vont en découler.

À la Chambre de commerce des Îles, en plus de mettre l’épaule à la roue dans les projets ci-dessus mentionnés, nous travaillons à l’attraction d’entreprises et de personnes, au défi de la main-d’oeuvre, à la promotion de l’achat local, à la valorisation de l’entrepreneuriat, à la relève en entreprise et à bien d’autres choses.

À l’amateur de défis, viens développer ce potentiel avec nous. La période est stimulante pour vivre l’insularité!

Par Sony Cormier- Directeur général – Chambre de commerce des Îles
© Magazine LES ÎLES


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑