Sport Visuel-Champions-Coupe-Mem-2019-1024x576

Publié le 3 juin 2019 | par Les gérants d'estrade

0

Un 50e anniversaire hautement relevé pour la LHJMQ


En effet, on se rappellera que la Ligue de Hockey junior majeure du Québec était considérée comme le maillon faible du hockey junior au Canada il n’y a pas si longtemps et pour confirmer le tout, notre ligue de hockey junior a traversé une période 25 ans sans gagner la Coupe Memorial, emblème de la suprématie du hockey junior canadien.

À cet effet, il est certain qu’il faut considérer que le Canadien Junior de Montréal, équipe chevronnée qui a fourni des joueurs de grand talent à la ligue Nationale de hockey, faisait partie de la ligue junior de l’Ontario. On ne peut que se souvenir des exploits de Réjean Houle, de Marc Tardif et de la super vedette des Sabres de Buffalo, Gilbert Perreault. Cette équipe se méritait la Coupe Memorial deux ans d’affilée soit en 1969 et 1970.

Au début des années 2000, les gens s’interrogeaient sur notre offre en hockey junior évidemment en comparant aux collèges américains qui nous présentaient un programme axé sur les études, beaucoup d’entraînements, un calendrier beaucoup plus léger et les joueurs éligibles au repêchage devenaient très intéressants d’autant plus qu’ils poursuivaient leurs études jusqu’à l’obtention de leur diplôme, ils arrivaient au hockey  majeur prêts à faire le grand saut.

Que s’est-il passé pour qu’un tel renversement se concrétise au cours des années parce que oui, on peut confirmer que dans la tête des gens, notre ligue de hockey junior majeur au Québec se porte très bien et malgré encore des difficultés évidentes au repêchage de nos joueurs moyens par la LNH, nos résultats sont éloquents. Pour le prouver, nous venons de remporter cinq Coupes Memorial au cours des douze dernières années, dont les deux dernières par le Titan d’Acadie Bathurst l’an passé et plus récemment, par cette équipe toute étoile des Huskies de Rouyn-Noranda, les deux équipes étant pilotées par l’excellent  entraîneur Mario Pouliot et pouvant compter sur le défenseur vedette appartenant aux Islanders de New-York, Noah Dobson, qui nous en a mis plein la vue au cours de ce dernier tournoi en jouant plus de quarante minutes par match.

Notre équipe vedette, les Huskies de Rouyn-Noranda, meilleure équipe tout au cours de l’année au Canada, a su contribuer au 50e  anniversaire de la LHJMQ. Elle a marqué l’histoire en connaissant une série de 25 victoires consécutives en cours d’année tout en présentant une fiche incroyable de 59 victoires et seulement 8 défaites. Si nous ajoutons les 16 victoires acquises dans les séries de fin de saison qui leur permettaient de gagner la Coupe du Président ainsi que les 5 victoires à la Coupe Memorial, ce sont 79 victoires au total pour la saison qui vient de se terminer. Quel exploit en cette année marquant le 50e anniversaire de la LHJMQ.

Cette équipe, issue d’un petit marché en comparaison des Remparts de Québec, des Wildcats de Moncton, des Mooseheads d’Halifax appartenant à de riches entreprises propriétaires, n’en demeure pas moins qu’un exemple de réussite corporative. Cinq co-propriétaires se partagent les risques financiers et les coûts de transport pour leur équipe, à cause de leur situation géographique, sont les plus élevés de la ligue. De plus, il leur est difficile d’attirer des joueurs étrangers et même des joueurs d’ici qui souvent, recherchent la notoriété des équipes mieux nanties et mieux situées dans notre milieu. De plus, la capacité maximale de leur aréna ne joue pas en leur faveur, le Centre Dave Keon ne pouvant accueillir que 3800 personnes en comparaison à des complexes à capacité de plus de 10 000 spectateurs, d’où le défi accru de la rentabilité.

Faisant fi de tous les inconvénients des petits marchés et surtout éloignés, en ce 50e  anniversaire de la LHJMQ, nos Huskies nous ont présenté une équipe aguerrie dont 23 joueurs sont issus de leurs excellentes séances de  repêchage, tous repêchés par Raphaël Pouliot qui est le fils de l’instructeur actuel de l’équipe, Mario Pouliot.

Eh bien oui, les Huskies de Rouyn-Noranda ont grandement contribué à marquer le 50e anniversaire de la LHJMQ par leurs 79 victoires, la Coupe du Président et pour clore leur saison de rêve, la Coupe Memorial, emblème suprême du hockey junior canadien.

Qu’en pensez-vous?

Crédit photo: Liguecanadiennedehockey.ca


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Les gérants d'estrade

Les gérants d’estrade sont Benoit Cormier et Gilles Boudreau. Ils traitent de sports et loisirs aux Îles de la Madeleine et ailleurs.



Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑