Actualité Screen Shot 2019-08-10 at 18.15.16

Publié le 10 août 2019 | par Radio-Canada

0

De vieux souvenirs de pêche aux Îles ravivés par la construction d’un cul-pointu


Pour en savoir plus

Les bateaux de type cul-pointu, vous connaissez? Ces bateaux traditionnels madelinots étaient très populaires chez les pêcheurs dans les années 1940 et 1950. Récipiendaires de la Bourse Avila-Leblanc, Claude Bourque, Camil Leblanc et leurs acolytes ont décidé au mois d’avril dernier d’en construire un nouveau pour les générations à venir. La mise à l’eau est prévue pour l’automne.

Dans son atelier de Gros-Cap, Camil Leblanc se rappelle comment s’est amorcé le projet de construire ce bateau bien particulier. Il y a peut-être 23-24 ans de ça, Claude Bourque a demandé à mon père, qui était un constructeur de bateaux en bois, s’il voulait lui construire un « cul pointu ». Ici, on dit un « tchu pointu ». Il me tape sur l’épaule et me dit :  »mon petit garçon, trouve-toi du bois, trouve-toi une shed et je vais aller te le faire, ton bateau. C’en est resté là. M. Léo est décédé. Le temps a passé et il y a quelques années, j’ai dit  »Camil, tu sais au sujet du bateau, je n’ai pas eu le temps de finir ma réponse », poursuit Claude Bourque. C’est à ce moment Camil Leblanc a donné le feu vert à Claude. Le projet pouvait débuter et l’enthousiasme était au rendez-vous. Dans la gang des réguliers, on est à peu près 6-7 qui n’ont pas manqué une soirée de construction, dit Camil Leblanc.

LA UNE : Le cul pointu construit par le collectif de Claude Bourque mesure plus de huit mètres et demi et a une largeur de plus de deux mètres. PHOTO : RADIO-CANADA / PHILIPPE GRENIER


Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X