Actualité stormwarning-1-WEB

Publié le 15 janvier 2020 | par La Voix Acadienne

0

Île-du-Prince-Édouard : Nouveau système d’alerte en cas de tempête


Un article original de

L’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI) a développé un outil pour avertir la population lorsque le niveau de la mer monte. Le système a également un objectif scientifique, car il permettra de collecter beaucoup plus de données qu’aujourd’hui sur les impacts du changement climatique.

«Ceci est un message d’avertissement pour l’onde de tempête à Summerside. L’eau est à 40 cm du quai». Voici le type de courriel que vous pourriez recevoir en vous inscrivant au nouveau système d’alerte développé par UPEI, sur pssews.peiclimate.ca.

Les scientifiques du Laboratoire de recherche sur le climat ont installé 4 marégraphes dès le début du printemps 2019 et un cinquième avant Noël, à Tignish, Rustico, Summerside, Souris et North Lake. «Les données sur le niveau de l’eau sont envoyées en temps réel sur nos serveurs, explique Xander Wang, professeur assistant à UPEI et créateur du système d’alerte. Si l’eau est à moins de 50 cm du quai, un message est envoyé».

stormwarning-3-WEb

Le site permet aussi de voir l’historique des mesures sur les 30 derniers jours. Les scientifiques de l’Université de l’Î.-P.-É.se serviront des données collectées pour mieux prédire les effets du changement climatique. (Photos : Laurent Rigaux).

En allant sur le site, la carte de l’île s’affiche à l’écran. Ce jour-là, toutes les stations sont en vert, sauf au port de Tignish, où l’eau est à 40 cm seulement du quai situé à Judes Point. En cliquant sur la station, on accède à une photo du marégraphe, ainsi qu’à l’historique des données sur la dernière semaine et sur les 30 derniers jours. Cela permet de voir qu’à cet endroit, l’eau a atteint plusieurs fois le niveau du quai en décembre, et l’a même dépassé à deux reprises.

L’objectif du professeur n’est pas que sécuritaire. Il s’agit aussi de collecter le plus de données possible sur l’évolution du niveau de l’eau autour de l’île. «Nous souhaitons quantifier la montée du niveau de la mer», explique Xander Wang, dont les recherches se concentrent sur l’adaptation au changement climatique. «Pour s’adapter, il faut d’abord comprendre, ajoute-t-il. Mon but est de dire ce qui va arriver pour dépenser de l’argent là où c’est utile».

stormwarning-2-WEB

En allant sur le site, on peut voir le niveau de l’eau en temps réel à différents endroits autour de l’île. L’eau est à ce moment-là à 40 cm du quai de Judes Point, près de Tignish.

Jusqu’alors, il n’y avait qu’une seule station de mesure à l’île, à Charlottetown. Elle est en place depuis 1930. Désormais, les scientifiques pourront étudier les impacts du changement climatique sur le niveau de l’eau tout autour de l’île. Des stations complémentaires vont venir enrichir le système. Il y en aura une sur Lennox Island en partenariat avec la Confédération des Micmacs. Une autre sera implantée au sein du futur centre national de recherche sur les changements climatiques et l’adaptation, qui doit être construit à Saint Peter’s Bay.

Par Laurent Rigaux

LA UNE : Le professeur adjoint Xander Wang a créé un site qui permet de recevoir des alertes si le niveau de la mer atteint un certain niveau.

 

 

 

 





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X