Actualité Screen Shot 2020-02-14 at 08.09.37

Publié le 14 février 2020 | par Radio-Canada

0

4,3 millions de tonnes de sébaste dans le golfe Saint-Laurent


Pour en savoir plus

Il y a deux ans, les scientifiques évaluaient à 2,5 millions le nombre de petits sébastes nés en 2011, 2012, et 2013, qui étaient en train d’envahir les fonds du Saint-Laurent. Ces petits poissons sont devenus grands et ne sont toujours pas pêchés.

Les estimations de l’abondance des sébastes adultes pour 2019 étaient égales ou supérieures aux niveaux qui ont précédé le déclin de l’espèce, dans le milieu des années 1980. Le sébaste est partout dans les fonds marins du golfe, indique la biologiste Caroline Senay, spécialiste en évaluation de stocks à l’Institut Maurice-Lamontagne. «On va échantillonner dans le golfe une centaine de stations avec un chalut qui a de toutes petites mailles et on ramasse de tout, raconte Caroline Senay. Ça va de la minuscule crevette au requin parfois de plusieurs mètres. On ramasse vraiment de tout. L’été dernier, 90 % de la biomasse qu’on a capturée, c’était du sébaste. C’est impressionnant de voir comment ces deux espèces dominent en ce moment le fond du golfe.» Les relevés scientifiques effectués en 2019 permettent de constater que la majorité des sébastes de l’Atlantique (sebastes mentella), soit un peu plus de 3 millions de tonnes, ont atteint la taille de 23 cm. Leur taille est désormais supérieure à 22 cm, le minimum permit pour la pêche. Un contingent de 497 000 tonnes de poissons a atteint une taille de plus de 25 cm. Les petits sébastes de 23 cm devraient gagner 1,5 cm au cours des 18 prochains mois. La présence importante du sébaste n’est pas sans conséquence sur d’autres espèces en moins bon état comme la crevette.

LA UNE: Des sébastes PHOTO : RADIO-CANADA

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X