COVID-19 Screen Shot 2020-03-25 at 12.40.54

Publié le 25 mars 2020 | par Radio-Canada

0

La Santé publique reste discrète sur la provenance des cas de coronavirus


Pour en savoir plus

Le directeur de la Santé publique Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Yv Bonnier-Viger, refuse de donner des précisions sur l’endroit d’où proviennent les cas des gens infectés par le coronavirus sur le territoire.

Il répond ainsi à de nombreuses personnes qui veulent savoir où sont les foyers de contagions précisément.

Le Dr Bonnier-Viger souligne que son organisation accepte seulement de dire si les cas sont aux Îles ou en Gaspésie sans plus.

Mardi, la Santé publique a dévoilé que trois personnes d’une même famille des Îles-de-la-Madeleine étaient en quarantaine à pour avoir contracter le virus.

«Le respect de la confidentialité dans le réseau de la santé et des services sociaux est fondamental pour les soignants et les personnes qui se font soigner. Alors, ça n’apporte rien de plus à la population de savoir que c’est dans tel ou tel village.» –  Yv Bonnier-Viger, directeur, Santé publique Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine

La présidente-directrice générale du CISSS des Iles, Jasmine Martineau, ajoute que la population des autres municipalités risque de baisser la garde s’ils apprennent que les cas de COVID-19 sont loin de chez eux.

Respect du confinement
Yv Bonnier-Viger ne croit pas que d’autres cas d’infection seront annoncés mercredi. Jusqu’à présent, sept personnes sont touchées par la COVID-19 dans les deux régions.

Il estime que si la population respecte les consignes de confinement, le système de santé pourra soigner les patients sans être surchargé.

«Je ne suis pas devin, mais évidemment, on va avoir d’autres cas. Maintenant, je pense que si on continue de respecter toutes les consignes, il se pourrait très bien qu’on soit une région un peu épargnée par une montée abrupte. C’est ça qu’on veut. […] On va garder notre capacité de soigner notre monde.»

LA UNE : Hôpital de l’Archipel du CISSS des Îles. PHOTO : RADIO-CANADA / WILLIAM BASTILLE-DENIS

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X