Actualité Screen Shot 2020-03-25 at 13.36.02

Publié le 25 mars 2020 | par Radio-Canada

0

La vidéo de 28 artistes acadiens réunis à distance devient virale


Pour en savoir plus

Pour répandre un peu de joie, 28 artistes acadiens de la Nouvelle-Écosse se sont unis solidairement pour chanter ensemble la chanson « M’en allant par Saulnierville Station ». En moins de 24 h, la vidéo a récolté plus de 30 000 visionnements.

Les musiciens ne se sont pas fait prier pour participer au projet de la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse (FéCANE). Par ailleurs, Kenneth Saulnier, un membre du groupe Suroît qui a popularisé la chanson dans les années 90, fait partie des 28 artistes qui ont répondu à l’appel.

Le musicien du Cap-Breton Ronald Bourgeois raconte que chaque artiste a enregistré son extrait musical séparément avant de l’envoyer à la FéCANE. Ici on est isolés, on est à la maison, on ne peut pas sortir, on ne peut pas jouer avec d’autres musiciens, explique-t-il. Tout d’un coup, on se retrouve dans une situation où l’on peut partager notre amour de la musique, pas juste avec n’importe qui, mais avec d’autres personnes de la Nouvelle-Écosse, des Acadiens francophones, ajoute le musicien.

La trame sonore de base à la guitare a été fournie par Charles Robichaud. Elle a été envoyée à tous les artistes néo-écossais en Nouvelle-Écosse, mais également à ceux du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario, des États-Unis et même de l’Espagne et du Sénégal.

Les participants au projet ont par la suite enregistré leur contribution avant de l’envoyer au directeur de la FéCANE, Luc d’Eon, qui s’est occupé du montage de la vidéo qui a été mise en ligne mardi.

LA UNE : Les artistes Daniel LeBlanc (à gauche) et Arthur Comeau (en haut à droite) font partie des 28 Acadiens qui ont uni leurs talents pour briser l’isolement social engendré par la crise du coronavirus. PHOTO : RADIO-CANADA

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X