COVID-19 Screen Shot 2020-03-25 at 18.30.48

Publié le 25 mars 2020 | par Radio-Canada

0

Le Nouveau-Brunswick resserre sa frontière avec le Québec et les provinces voisines


Pour en savoir plus

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, annonce que la province installera des postes de contrôle à ses frontières avec le Québec et les deux autres provinces maritimes.

Tous les voyages non-essentiels entre le Nouveau-Brunswick et le Québec sont maintenant interdits. Le Nouveau-Brunswick a mis en place des points de contrôles à toutes ses frontières interprovinciales, incluant le pont J-.C. Van Horne qui relie Pointe-à-la-Croix à Campbellton. Les voyageurs devront fournir leur numéro de plaque d’immatriculation, leur numéro de téléphone et l’objectif de leur séjour au Nouveau-Brunswick. Aussi, tous les Néo-Brunswickois, qui rentrent dans la province, doivent maintenant s’isoler de façon obligatoire pour 14 jours, même s’ils n’arrivent pas de l’étranger. Les travailleurs du système de la santé pourront continuer de traverser la frontière, rassure Blaine Higgs. Les gens qui doivent se rendre au Québec, en Nouvelle-Écosse ou à l’Île-du-Prince-Édouard pour se procurer des services essentiels pourront également continuer de le faire. Aussi, les Gaspésiens travaillant dans des secteurs essentiels au Nouveau-Brunswick ou les personnes ayant recours à des services essentiels pourront traverser la frontière.

LA UNE : Un véhicule de la GRC le 25 mars 2020 à Campbellton, près du pont J. C. Van Horne qui relie le Nouveau-Brunswick à Pointe-à-la-Croix, au Québec. PHOTO : RADIO-CANADA / SERGE BOUCHARD

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X