COVID-19 Screen Shot 2020-03-29 at 12.18.17

Publié le 29 mars 2020 | par Radio-Canada

0

Mise en place de barrages routiers dans l’Est-du-Québec


Pour en savoir plus

Les allées et venues sont dorénavant contrôlées aux portes de huit régions du Québec dont le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et la Côte-Nord.

Des contrôles routiers sont mis en place sur les axes principaux pour restreindre les déplacements interrégionaux non essentiels. Les autorités sont également présentes dans les gares fluviales de la Société des traversiers du Québec. L’objectif de cette mesure est notamment de limiter la propagation du coronavirus dans ces régions. Celle-ci a également été instaurée parce que ces régions ont accès à moins de ressources pour lutter contre la COVID-19. Les déplacements inutiles ne sont donc plus tolérés, mais les marchandises peuvent circuler librement. Des policiers sont notamment présents à la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine. La direction de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent rapporte que des contrôles routiers ont été érigés pour limiter les déplacements non essentiels entre les régions limitrophes, soit la Gaspésie, Chaudière-Appalaches et le Nouveau-Brunswick. Elle indique qu’aucune personne ne sera admise au Bas-Saint-Laurent si elle n’y a pas une résidence permanente, à moins d’un déplacement lié à un service essentiel.vL’accès sera bloqué pour toute personne présentant des symptômes caractéristiques du coronavirus dont de la fièvre, de la toux ou des problèmes respiratoires.

LA UNE : Barrage routier sur la route 132 à Sainte-Anne-de-la-Pocatière, samedi en fin de journée. PHOTO : RADIO-CANADA / SAMUEL RANGER





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X