COVID-19 Screen Shot 2020-05-20 at 11.49.03

Publié le 20 mai 2020 | par Radio-Canada

0

Le nombre de touristes réduit de moitié cet été aux Îles


Pour en savoir plus

Il y aura bel et bien une saison touristique aux Îles-de-la-Madeleine cet été, mais celle-ci sera bien différente des années précédentes. L’archipel ne pourra accueillir, au mieux, que la moitié des visiteurs reçus en 2019.

Pour établir le nombre de personnes qui auront accès aux Îles cet été, les autorités se sont basées sur les recommandations de la Direction de la santé publique. Ils ont ainsi établi les balises de cette saison touristique teintée par la pandémie de COVID-19.

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, explique que le nombre de visiteurs admis sera moindre que par les années passées, mais ce nombre sera appelé à augmenter au fur et à mesure qu’avancera la saison touristique.


Nombre maximum de personnes autorisées à se rendre aux Îles-de-la-Madeleine
15 juin au 14 juillet : 8000 personnes

15 juillet au 14 août : 12 000 personnes
15 août au 15 septembre : 15 000 personnes

«De façon graduelle, si ça se passe bien et qu’il n’y a pas d’éclosion dans la communauté, on va passer de 2000 personnes [par semaine] à un 3750 personnes par semaine,» explique M. Lapierre.

Il ajoute que jusqu’au 15 juin, les visiteurs qui posent le pied sur l’archipel doivent s’isoler pendant 14 jours, mais après cette date, cette mesure ne sera plus requise.

Ces limites concernant le nombre de personnes qui se rendent aux Îles-de-la-Madeleine s’appliquent autant aux Madelinots en déplacement qu’aux visiteurs. De plus, toute personne, résident ou touriste, qui contracterait la COVID-19 sur l’archipel devra respecter une quarantaine de 14 jours.

«Ça correspondra à environ 50 % de la capacité de l’an dernier,» précise le maire.

 

Avant d’accueillir les touristes, il faut s’assurer que ces derniers puissent accéder aux Îles, que ce soit par avion ou par bateau.

Le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard restreignent l’accès à leur territoire, mais le maire des Îles espère toujours qu’une solution sera trouvée par les gouvernements.

LA UNE : L’été 2020 sera bien différent de ceux des dernières années aux Îles-de-la-Madeleine (archives).PHOTO : RADIO-CANADA / BERNARD LAROCHE

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X