COVID-19 Screen Shot 2020-05-20 at 20.27.35

Publié le 20 mai 2020 | par Radio-Canada

0

Rassemblements extérieurs : Québec limitera les retrouvailles à 10 personnes


Pour en savoir plus

La nouvelle consigne entrera en vigueur vendredi dans tout le Québec, y compris le Grand Montréal.

Avec l’arrivée du beau temps et l’apparition d’un nombre grandissant d’attroupements dans les espaces publics, le gouvernement Legault a décidé de clarifier sa position sur le sujet. C’est qu’en vertu d’un décret ministériel signé le 20 mars dernier, tout rassemblement intérieur ou extérieur est interdit au Québec. Les rassemblements extérieurs sont toutefois permis si une distance minimale de deux mètres est maintenue entre les personnes rassemblées. Cette règle continuera de s’appliquer, a confirmé la vice-première ministre Geneviève Guilbault, mercredi, alors qu’elle remplaçait François Legault pour la conférence de presse quotidienne des autorités québécoises. Mme Guilbault demande toutefois aux Québécois de limiter ces rassemblements à 10 personnes issues d’un maximum de 3 ménages différents. La nouvelle consigne entrera en vigueur vendredi dans tout le Québec, y compris le Grand Montréal. Les gens pourront donc, par exemple, recevoir des amis dans leur cour, mais devront tenter de respecter le plus possible les consignes de santé publique, comme le respect d’une distance de deux mètres entre les convives et le lavage fréquent des mains. Le port du couvre-visage sera également recommandé. À savoir s’il sera possible d’accueillir des gens chez soi, dans la maison, Mme Guilbault a indiqué que le Québec «n’est pas rendu là.»

«On n’est pas rendu à pouvoir autoriser les soupers entre amis, les partys, les rassemblements dans les sous-sols et tout ça.» –  Geneviève Guilbault, vice-première ministre du Québec

Les hôtes d’un barbecue, par exemple, devront donc résister à l’envie de proposer à leurs invités de terminer la soirée à l’intérieur, a illustré la vice-première ministre. Cela dit, les invités pourront rentrer brièvement à l’intérieur pour utiliser la salle de bain, a-t-elle nuancé, s’en remettant à la bonne foi des individus. Mme Guilbault, qui est aussi ministre de la Sécurité publique, a par ailleurs laissé entendre que les policiers continueront d’ouvrir l’œil pour s’assurer que les rassemblements ne dégénèrent pas dans les espaces publics, mais que les Québécois ne verront pas les forces de l’ordre débarquer chez eux pour vérifier s’il s’y trouve plus de 10 personnes issues de 3 foyers différents.

LA UNE : La vice-première ministre Genèvieve Guilbault remplaçait François Legault, mercredi, pour la conférence de presse quotidienne du gouvernement québécois. PHOTO : LA PRESSE CANADIENNE / JACQUES BOISSINOT

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X