COVID-19 Screen Shot 2020-05-18 at 20.34.42

Publié le 18 mai 2020 | par Radio-Canada

0

Transport vers les Îles-de-la-Madeleine : nouvel imbroglio pour les Madelinots


Pour en savoir plus

Les résidents et travailleurs essentiels qui veulent obtenir une autorisation pour prendre le traversier de Souris vers Cap-aux-Meules devront s’adresser à Québec.

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, indique que l’Île-du-Prince-Édouard a fait savoir vendredi dernier en fin de journée que la province n’accorderait pas les autorisations de passage sur son territoire. Selon une nouvelle directive qui devait se mettre en place lundi, les gens qui veulent se rendre aux Îles par bateau devaient au préalable s’adresser à la province pour avoir le feu vert. Cette procédure ne tient plus. Des discussions sont en cours avec le gouvernement du Québec afin que ce soit lui qui donne le feu vert aux Madelinots. Selon le maire des Îles, les Madelinots devraient en savoir plus mardi. Interrogée en fin de journée, lundi, la Direction de santé publique (DSP) de la Gaspésie confirme qu’avec la fin du décret sur les contrôles routiers, il n’est plus de son ressort d’accorder ce type d’autorisation.

Porte fermée
Le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, rapporte avoir reçu, lundi, des dizaines de plaintes de Madelinots qui se sont heurtés à une fin de non-recevoir lorsqu’ils ont tenté d’avoir une autorisation de l’Île-du-Prince-Édouard.

«Au moment où on se parle, plus personne ne donne une autorisation de traverser l’Île-du-Prince-Édouard ou le Nouveau-Brunswick pour venir aux Îles. Techniquement, personne n’est autorisé à la faire.» – Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine

Ces autorisations sont essentielles pour voyager vers les Îles, rappelle le député. «Les personnes, qui vont se présenter à l’Île-du-Prince-Édouard, qui n’ont pas une autorisation du gouvernement du Québec et de la santé publique, qui n’ont pas non plus celle de l’Île-du-Prince-Édouard, évidemment, vont se faire bloquer au pont de la Confédération.» Jusqu’à minuit dimanche, cette autorisation était donnée par la Direction de santé publique (DSP) de la Gaspésie aux travailleurs essentiels et aux résidents permanents qui devaient se rendre dans l’archipel. Depuis lundi, les propriétaires d’une résidence secondaire peuvent aussi se rendre aux Îles.

LA UNE : Les déplacements entre les Îles-de-la-Madeleine et l’Île-du-Prince-Édouard sont très limités depuis le début de la pandémie. PHOTO : RADIO-CANADA / JULIEN LECACHEUR





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X