COVID-19 Screen Shot 2020-06-04 at 19.42.49

Publié le 4 juin 2020 | par Radio-Canada

0

Accès aux Îles cet été : le PQ critique le manque de leadership de Québec


Pour en savoir plus

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, dénonce le manque de leadership du gouvernement Legault dans le dossier de l’accès à l’archipel madelinot, rendu difficile avec les différentes règles de déconfinement entre les provinces, et exhorte le premier ministre à intervenir directement.

«On ne sent pas une volonté politique ferme, de la part du gouvernement du Québec, de régler le problème», déplore le député péquiste. Alors que le gouvernement du Nouveau-Brunswick fait désormais preuve d’ouverture pour établir un corridor d’accès vers Souris, Joël Arseneau estime que les efforts diplomatiques qu’il reste à faire avec l’Île-du-Prince-Édouard sont relativement simples.

«Le problème est réglé de facto si on demande à l’Île-du-Prince-Édouard de passer sur ses routes pour se rendre au port de Souris. Ce n’est pas la négociation d’une entente internationale sur les droits commerciaux.» – Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine

Le député rappelle qu’il faut moins de deux heures pour traverser l’Île-du-Prince-Édouard en voiture et que les automobilistes pourraient très bien le faire sans s’arrêter si des points de ravitaillement sont mis en place au Nouveau-Brunswick. Joël Arseneau demande donc de nouveau à François Legault d’intervenir personnellement pour dénouer l’impasse dans le dossier de l’accès au territoire madelinot. «M. Legault doit s’en mêler. J’ai écrit trois fois à M. Legault, sans accusé de réception, et ce sont les premiers ministres des provinces voisines qui m’ont répondu par la voix des médias et qui ont démontré une certaine ouverture, » déplore-t-il.

LA UNE : Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine (archives). PHOTO : RADIO-CANADA / DANIEL COULOMBE





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X