COVID-19 Screen Shot 2020-06-25 at 16.59.13

Publié le 25 juin 2020 | par Radio-Canada

0

Tout, ou presque, sera déconfiné au Québec


Pour en savoir plus

Seuls les festivals et grands événements, les camps de vacances avec séjour et les combats sportifs demeureront interdits cet été au Québec. Tous les autres secteurs de l’économie pourront, sous conditions, reprendre leurs activités dès aujourd’hui.

La nouvelle a été annoncée à Montréal jeudi après-midi par le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, qui était pour l’occasion accompagné par la directrice régionale Mylène Drouin. Les bars, les parcs aquatiques, les spas, les établissements d’hébergement touristique, les casinos, les maisons de jeu et les entreprises de service pourront donc rouvrir cet été, a-t-il illustré, à condition, bien sûr, de respecter les règles sanitaires en vigueur et les normes édictées par la CNESST. Comme il l’avait fait sur nos ondes mardi, le Dr Arruda a profité de sa conférence de presse pour réitérer son inquiétude par rapport au respect des consignes sanitaires émises par son équipe.

«Je ne cacherai pas que je suis excessivement préoccupé par le fait qu’on sent un relâchement avec le déconfinement.» – Horacio Arruda, directeur national de santé publique

«C’est sûr, c’est l’été, il fait beau, a-t-il concédé. Mais pour moi, c’est excessivement important – si on veut éviter que cette vague-là recommence ou qu’on fasse face à une deuxième vague – que tous les Québécois respectent la distanciation de deux mètres, qu’ils fassent l’étiquette respiratoire, qu’ils portent un couvre-visage et [qu’ils adoptent] l’hygiène des mains.» Ainsi, le Dr Arruda étudie toujours la possibilité de recommander au gouvernement Legault de rendre le port du couvre-visage obligatoire dans certaines situations.

LA UNE : Les Québécois ont maintenant une bonne idée de ce qui sera ouvert et fermé cet été. PHOTO : RADIO-CANADA / IVANOH DEMERS





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X