Actualité Screen Shot 2020-07-28 at 19.38.36

Publié le 28 juillet 2020 | par Journal de Montréal

0

«Van Aventure» : un tournage plus complexe que l’an dernier


Un article original de

Dominic Arpin prend à nouveau une grande bouffée d’air frais à travers le Québec cet été. L’aventurier vient de remonter dans son van tout équipé pour une deuxième saison de «Van Aventure», qui offrira de nouveaux panoramas du Québec à Évasion l’an prochain. Mais la menace de la COVID est aussi du voyage…

On rejoint Dominic Arpin chez lui, où il fait escale entre deux randonnées, dont les durées varient de cinq jours à deux semaines. Cette année, COVID oblige, l’animateur et son équipe doivent rentrer régulièrement à la maison pour faire lavage, emplettes et plein de nourriture avant de repartir tourner des segments de «Van Aventure» dans un autre coin de la province.

Arpin ne le cache pas : la pandémie complique considérablement le périple.

«On a une façon de travailler assez différente de l’année dernière, raconte-t-il. Ç’a été un peu angoissant, parce qu’on avait eu l’accord pour une deuxième saison, mais on ne savait pas si on allait être capables de le faire, si les régions allaient être ouvertes à nous voir débarquer. Le fait de s’adonner à des activités de plein air facilite notre travail, on n’est jamais à l’intérieur, mais il y a quand même des activités plus difficiles à faire en temps de COVID, qui nécessitent davantage de logistique et de gymnastique. Ce n’est pas un tournage aussi facile que l’an dernier, mais à date, on y arrive. Et, ultimement, ça va donner une aussi bonne émission.»

Screen Shot 2020-07-28 at 19.41.11

«Van Aventure» : un tournage plus complexe que l’an dernier. COURTOISIE DOMINIC ARPIN

Nouveaux paysages

Entre autres complications, les techniciens qui filment Dominic, sa chienne Mika et, parfois, son fils Thomas et sa conjointe Annie à l’intérieur de son exigu véhicule ont quelques fois maille à partir avec les consignes de distanciation sociale difficiles à respecter, faute d’espace.

«Ça fait que l’équipe est parfois obligée de nous filmer à travers les fenêtres», précise Dominic.

Mais la beauté de «Van Aventure» n’en souffrira pas pour autant et on y découvrira de nouvelles régions du Québec.

«On a vraiment eu un souci d’aller là où on n’avait pas pu aller lors de la première saison. C’est grand, le Québec! On arrive d’un séjour de 10 jours sur la Côte-Nord, qu’on n’avait pas visitée l’an dernier. On est allés en Outaouais, on part au Témiscamingue la semaine prochaine et on va aussi aux Îles-de-la-Madeleine.»

Screen Shot 2020-07-28 at 19.40.57

«Van Aventure» : un tournage plus complexe que l’an dernier COURTOISIE DOMINIC ARPIN

Activités variées

Dominic Arpin tenait aussi à ne pas répéter dans le deuxième volet les activités déjà tentées dans «Van Aventure».

«Le plein air, c’est large, mais il n’y a pas cent mille choses qu’on peut faire : canot, kayak, « paddle board », vélo, randonnée… On avait touché à pas mal tout. On s’est donc creusé la tête pour trouver des sports et activités de plein air qu’on n’avait pas encore faits, ou alors trouver une nouvelle « twist » pour explorer de nouvelles facettes des sports.»

Lui qui avait trouvé difficile l’expérience de la spéléologie dans le premier droit de «Van Aventure» se commettra encore une fois dans l’exploration de grottes à flanc de falaise dans le lac Témiscamingue, et descendra dans des cavernes creusées par vagues et marées aux Îles-de-la-Madeleine. Avion ultra-léger et «gravel bike» figurent aussi à son itinéraire.

À l’occasion de son 50e anniversaire, le 30 juin dernier, le courageux a couru son premier ultra-marathon de 50 kilomètres, à Orford, au cours duquel famille et amis – dont Vincent Vallières, qui signe la musique de «Van Aventure» – lui réservaient toutes sortes de surprises, des images qui seront incluses dans l’émission.

Enfin, Dominic Arpin confrontera sa peur des hauteurs avec de l’escalade sur haute paroi à Kamouraska et de la via ferrata en Outaouais.

«Ça donne de la bonne télé, parce qu’à chaque fois, on voit dans ma face à quel point je ne suis pas bien», lance le principal intéressé en riant.

La deuxième saison de «Van Aventure» sera diffusée à Évasion au printemps 2021, et la première saison sera présentée à TVA au même moment. Dominic Arpin reprendra également l’animation de «Vlog» cet automne.

PAR MARIE-JOSÉE R. ROY
LA UNE : COURTOISIE DOMINIC ARPIN





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X