En septembre, les Îles de la Madeleine se lancent un défi : manger local!

Jusqu’au 30 septembre, des milliers de Québécois mettront davantage d’aliments locaux dans leur assiette dans le cadre du Défi 100 % local. Dans la région des Îles de la Madeleine, c’est plus d’une centaine de citoyens qui participeront à la 6e édition du Défi.

Cette initiative, qui a vu le jour ici aux Îles, souhaite mettre en vedette l’alimentation de proximité et favoriser l’achat local. Le Défi 100 % local est l’occasion toute désignée de stimuler l’économie régionale, de favoriser l’autonomie alimentaire et de soutenir concrètement les producteurs agricoles du Québec.

« C’est incroyable de se dire que la banane est le fruit le plus consommé au Québec, et que le jus d’orange est un classique du déjeuner. Notre rêve, ce serait d’inverser la tendance pour remplacer la banane par les bleuets et le jus d’orange par du jus de pomme! », souligne Camille Tremblay Lalancette, coordonnatrice interrégionale du Défi 100 % local.

Les Îles mangent local

Au cours du mois de septembre, des activités spéciales en lien avec le Défi seront organisées un peu partout dans la région. On compte parmi celles-ci une édition festive du Marché du village pendant la journée 100% locale, la publication de trucs et astuces sur les réseaux sociaux du Bon goût frais, des capsules vidéos et l’instauration de menus conçus avec des aliments locaux dans les institutions.

« Cette année, en plus de mon mandat au Bon goût frais, j’ai choisi de prendre le rôle d’ambassadrice du Défi aux Îles. Je me suis donc fixé comme objectif d’augmenter ma consommation d’aliments locaux et de partager mon aventure à travers des courts vidéos de trucs et astuces que je développerai au fil du mois. De cette façon, j’espère rendre le Défi un peu plus humain et accessible » annonce Alissa Brunetti, chargée de projet au Bon goût frais.

De plus, du contenu propre à notre région est offert en ligne pour permettre aux locavores de découvrir notre identité culinaire. Pour connaître les recettes régionales, cliquez ICI.

En plus de prendre plaisir à manger des produits frais et locaux, les participants auront la chance de découvrir de nouveaux commerces spécialisés et d’apprendre à cuisiner les différents produits de saison.

L’initiative se termine à la fin du mois de septembre, mais les producteurs québécois rappellent qu’il est possible de les soutenir tout au long de l’année.

Source : Le Bon goût frais des Îles de la Madeleine


À propos de l'auteur

Webmestre



Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X