Essai exploratoire pour l’augmentation des rendements des terres fourragères

119927337_633545167364998_5881457784631460105_n

Le Bon goût frais des Îles de la Madeleine, en partenariat avec la Coopérative d’utilisation du matériel agricole (CUMA), organisait jeudi le 17 septembre et vendredi le 18 septembre dernier, une activité de formation pour initier une nouvelle approche agroécologique pour la production fourragère, nommée « Système de semis direct sur couverture végétale permanente (SCV) ». Le projet, de nature expérimentale, a pour objectif d’augmenter les rendements en foin par la technique en semis direct qui limite les perturbations du sol et qui facilite la cohabitation entre les usagers du territoire par la diminution de l’érosion éolienne des sols.

Cet essai exploratoire, appuyé par le MAPAQ, sera réalisé en 2021 et 2022, chez cinq producteurs agricoles membres de la CUMA et il sera coordonné par le BGFIM. Puisque l’essai est expérimental et qu’il est nécessaire de tester la technique dans le contexte madelinot avant de l’appliquer de manière plus systémique, des parcelles seront sélectionnées afin de réaliser des essais au champ. Pour la durée du projet, les producteurs agricoles seront accompagnés par Louis Pérusse, agronome spécialiste des systèmes SCV.

Pour réaliser un tel projet, un semoir spécifique était nécessaire. Cinq producteurs membres de la CUMA ont donc fait l’achat d’un semoir John Deer 750 à semis direct dont ils se partageront l’usage. Le semoir a été calibré et testé pour la première fois vendredi en présence des agriculteurs concernés. Cet événement a également été une occasion pour les travailleurs de la terre de réseauter et d’échanger sur leur réalité autour d’un repas 100% local.

Source : Bon gout frais des Îles de la Madeleine


À propos de l'auteur

Webmestre



Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X