Actualité Capture d’écran, le 2020-11-25 à 19.20.27

Publié le 25 novembre 2020 | par Radio-Canada

0

Un poisson-lune mort de froid à l’Île-du-Prince-Édouard


Pour en savoir plus

Un gros poisson découvert sur la côte de l’Île-du-Prince-Édouard près de Borden-Carleton est probablement mort parce que les eaux sont trop froides pour lui, selon une experte.

La Dre Laura Bourque, pathologiste de la faune au Réseau canadien pour la santé de la faune, a effectué une nécropsie du poisson-lune, mardi. La carcasse pèse 142 kilos.

Ces poissons fréquentent habituellement les eaux chaudes, tropicales ou tempérées, indique Laura Bourque.

On en aperçoit parfois dans les eaux environnantes de l’île en été, mais ils ne devraient plus s’y trouver en ce moment. Les eaux froides ralentissent leur métabolisme, explique Laura Bourque. Elle croit qu’il est mort d’hypothermie.

Laura Bourque dit avoir parlé à des pêcheurs qui en voient parfois ou qui en trouvent accidentellement dans leurs filets. Il est possible, selon elle, que le changement climatique entraîne un plus grand nombre de ces poissons dans la région.

Un spécimen de petite taille

Le spécimen découvert sur la côte, samedi, peut paraître de grande taille, mais il est en fait petit comparativement à d’autres. Ces poissons peuvent peser plus de 900 kilos, précise Laura Bourque.

C’était la deuxième fois qu’elle faisait une nécropsie d’un poisson-lune. La première fois, l’an dernier, toujours à l’Île-du-Prince-Édouard, il s’agissait d’un spécimen pesant 408 kilos.

Le poisson-lune se nourrit de méduses et se déplace au gré des mêmes courants que cette espèce. Sa peau ressemble à celle du requin et ils aiment se trouver à la surface de l’eau pour se réchauffer sous les rayons du soleil, explique Laura Bourque.

Elle demande à toute personne qui en trouverait un sur la côte de communiquer avec le Réseau canadien pour la santé de la faune.

Avec les renseignements de Tony Davis, de CBC
LA UNE : La carcasse a été trouvée samedi près de Borden-Carleton. PHOTO : DANIELLE JORDAN





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X