COVID-19 Screen Shot 2021-01-26 at 2.19.29 PM

Publié le 26 janvier 2021 | par Radio-Canada

0

La vaccination dans les CHSLD est terminée en Gaspésie et aux Îles


Pour en savoir plus

Tous les résidents des CHSLD de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine qui le désiraient ont reçu le vaccin contre la COVID-19. L’opération s’est terminée au cours des derniers jours.

En Gaspésie, où le vaccin de Pfizer-BioNTech a surtout été utilisé, près de 400 résidents enCentre d’hébergement et de soins de longue durée ont été vaccinés depuis la fin du moins de décembre. Aux Îles, 89 résidents ont reçu une dose du vaccin de Moderna.

La santé publique a aussi administré le vaccin à tous les travailleurs en CHSLD qui ont des contacts avec les résidents ainsi qu’aux proches aidants de 70 ans et plus.

Les personnes en résidence privée pour aînés ou en ressources intermédiaires, aux prises avec des conditions médicales sévères, ont aussi été vaccinées.

Pas de date pour la seconde dose

Comme dans plusieurs régions du Québec, une seule dose du vaccin a été donnée.

La campagne de vaccination de la seconde dose est planifiée, toutefois, c’est le ministère de la Santé qui déterminera quand elle sera lancée, indique le directeur de Santé publique de la Gaspésie et des Îles, Yv Bonnier-Viger. On remarque qu’il y a une diminution de l’immunité chez les gens qui ont reçu une première dose, indique-t-il. C’est suivi en continu et ça pourrait arriver plus tôt que tard. Si, par contre, cette immunité dure dans le temps, ça se pourrait très bien qu’on vaccine le maximum de personnes avant de commencer l’opération de la deuxième dose.

Le faible nombre de doses reçues jusqu’à maintenant justifie ce choix, ajoute le médecin.

Au total, 6003 doses du vaccins ont été administrées dans la région, dont 1280 aux Îles-de-la-Madeleine, depuis le début de la campagne de vaccination contre la COVID-19. D’après la santé publique, 6,6 % de la population régionale a reçu le vaccin.

Baisse de la contamination

Pendant que se déroulait la campagne de vaccination, la santé publique a nettement amélioré le bilan quotidien des cas détectés de COVID-19.

Une seule contamination a été rapportée depuis lundi dernier. Il ne reste que neuf cas actifs sur le territoire. Plusieurs Municipalité régionale de comté, dont celles de la Haute-Gaspésie, de Côte-de-Gaspé et des Îles-de-la-Madeleine n’en comptent plus aucun.

Bien que les risques de contamination soient toujours présents, le directeur de santé publique, Yv Bonnier-Viger, attribue cette diminution de la contamination à plusieurs facteurs, dont la sensibilisation. On peut humblement dire qu’on est chanceux, mais une chose qu’on a faite, c’est beaucoup de communication, de discussions avec un peu tout le monde. Les médias y sont pour beaucoup d’avoir transmis le message dans notre région.

Le médecin estime que la population de la Gaspésie a aussi très bien intégré les mesures de prévention. L’environnement régional, où les villages sont distants les uns des autres, est un élément qui a pu contribuer à limiter la propagation du virus.

Traçage et dépistage

Le médecin observe par ailleurs que le petit nombre de cas dans la région facilite le traçage. On est capable d’identifier tous les cas, vraiment, de suivre de près l’isolement de ces gens-là. On les rappelle souvent. On a une équipe, compte tenu du nombre de cas qu’on a, qui est capable de faire un travail comme dans les livres et ça fonctionne très bien.

On espère que ça va durer, commente le médecin. Le Dr Bonnier-Viger ajoute que le dépistage reste essentiel pour toute personne qui ressent des symptômes grippaux. Il n’y a pas de rhume qui se promène, le principal virus qui circule actuellement, c’est la COVID-19.

La Gaspésie n’attend pas de nouvelles doses de vaccin cette semaine.

LA UNE : La première phase de la vaccination s’est bien déroulée en Gaspésie et aux Îles. PHOTO : GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO / KIATTISAKCH





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X